A LA UNE

Chambre de Commerce d’Industrie et d’Artisanat : Un arrêté du ministre pose problème

Cheik Fantamady CamaraDepuis 2005, la Chambre de Commerce d’Industrie et d’Artisanat de Guinée (CICAG), demeure sans assemblée consulaire élue. Ce qui affecte son image au yeux des partenaires. A cela est venue s’jouter une nouvelle situation qui crée des frustrations internes.

Pour cause, à travers un arrêté, daté du 05 avril 2016, le ministre du Commerce, Marc Yombouno, a conféré au Secrétaire Générale de la CICAG, Cheik Fantamady Camara, la gestion de l’administration courante de toutes les activités de ladite chambre. Ce, pour combler le vide dû au décès du Président de l’institution.

« Cette nouvelle situation vient mettre l’Institution Consulaire, contrairement à son homologue de l’Agriculture, dans une position de Président-Secrétaire Général (qui n’existe nulle part dans le monde consulaire depuis l’antiquité jusqu’à nos jours », nous a révélé une source bien introduite. 

Déplorant un abandon de la CICAG par ses partenaires étrangers faute d’un bureau élu, une source proche du dossier regrette qu’on nomme un employé qui, « il y a trois ans à la tête de l’Administration de cette Structure, ne cherche toujours pas à  comprendre les limites des attributions ». 

Pire, on nous apprend qu’après investigation au Secrétariat Général du Gouvernement (SGG), le numéro (00231/ MC/ SGG du 5 Avril 2016 ) de l’arrêté à travers lequel le ministre a agi, correspondrait à un autre Arrêté portant radiation des fonctionnaires fictifs à la Fonction Publique. 

Retrouvez ci-dessous l’arrêté du ministre et les status de la CICAG.

Arrêté 1

Arrêté 2

STATUTS CCIAG

Thierno Amadou Camara

622 10 43 78

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top