Actualités

Gabon : des biens immobiliers de la famille Bongo saisis à Paris et à Nice

AABBBDes sources concordantes, consultées vendredi par l’AFP, indiquent que des biens immobiliers appartenant à la famille de l’ancien président gabonais, Omar Bongo, ont été récemment saisis par la justice française, à Paris et à Nice.

C’est la société civile immobilière, SCI Emeraude, qui a été saisie, selon des sources judiciaires proches du dossier. L’ancien président du Gabon, Omar Bongo, décédé en 2009, son épouse Edith, également décédée, et une fille d’Omar Bongo, Pascaline, en ont détenu des parts.

Cette société avait acquis notamment un hôtel particulier à Paris pour 23 millions de francs (3,5 millions d’euros) et la villa de Nice en 1999 pour 11,5 millions de francs (1,75 million d’euros environ), selon les premiers éléments de l’enquête.

D’autres biens de la famille Bongo listés

Les juges d’instruction, aidés par les enquêteurs de l’Office central de répression de la grande délinquance financière (OCRGDF), ont listé de nombreux autres biens appartenant à la famille Bongo, dans le cadre de l’enquête sur les « biens mal acquis ».

« Enfin le chapitre Bongo s’ouvre », s’est félicité Me William Bourdon, qui est également l’avocat de Transparency International France, l’une des ONG à la base de plusieurs plaintes déposées en France à partir de 2007.

L’un des avocats du Gabon, Me Pierre Haïk, n’a pas confirmé l’information et n’a pas non plus souhaité faire de commentaires.

Jeune Afrique     

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top