Actualités

Kankan: Une trentaine de journalistes à l’école des techniques de traitement de l’information publique

IFORMATIONUne séance de formation à l’intention d’une trentaine de journalistes venus des médias publics et privés, lancée mercredi 20 avril 2016, devrait prendre fin ce vendredi 22 avril à Kankan.

Durant ces trois jours, les organisateurs de la rencontre comptent emmener les hommes de médias à mettre fin aux dérapages  dans les cinq préfectures de la région administrative de Kankan. Le thème étant les techniques de traitement de l’information publique. Les échanges entre professionnels des médias publics et privés, seront basés sur la technique de la collecte, du traitement et de la diffusion de l’information, l’écriture journalistique, la responsabilité sociale et  l’éthique et la déontologie du journaliste.

Selon le gouverneur de la région, Nawa DAMEY, certains journalistes moins initiés au traitement de l’information publique, causent souvent des frustrations, des émeutes, voire de morts d’hommes.

 »C’est la base de la désinformation et de l’intoxication », a rajouté Mohamed CONDE, formateur, lors de la cérémonie solennelle d’ouverture de l’atelier de formation.

Les deux personnalités ont insisté sur la nécessité de poursuivre ces séances de formation à l’intention des journalistes. Car, d’après Nawa DAMEY, « une information  mal collectée et aussi mal traitée, aboutit indéniablement, dans sa diffusion, à une cacophonie préjudiciable à la paix civile ».

Mamadi CISSE, correspondant régional de mosaiqueguinee à Kankan. 622 15 75 26

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top