A LA UNE

SOTRAGUI: Après s’être tapé sept milliards de francs guinéens, l’ex DG Bocar Sidibé, a déposé sa démission à Sékoutoureya, avant de prendre librement son vol

sotragui sidLa Sotragui, cette société de transport public lancée dès le début du mandat du Pr Alpha CONDE, était le symbole d’un changement qui s’annonçait bien, le soulagement des difficultés quotidiennes des citoyens de Conakry.

Au début, tout semblait aller comme sur des roulettes.  Les bus aidaient énormément les populations, faisaient énormément de recettes, donc comblaient les attentes. Mais c’était quand les experts blancs étaient aux commandes.

Depuis que cette équipe d’experts est partie et qu’un certain Mohamed Bocar Sidibe, militant du RPG, le parti au pouvoir, a été nommé directeur général, tout a basculé.

D’abord l’incompétence avérée du monsieur, a fait qu’il ne s’est jamais entendu avec le Conseil d’administration de la société, une entité qui avait à sa tête une brave à trois poils, et qui demandait plus de professionnalisme et de transparence dans sa gestion.

Mais Bocar Sidibé, jouera sur le fil de la manipulation et de la démagogie  pour mettre en mal ce CA avec l’ensemble des employés de la société. Mal compris, le CA arrête ses activités.

Ainsi Mohamed  Bocar Sidibé, fait la fête dans les recettes de la Sotragui, une entreprise publique.  Il se sert librement au grand dam des travailleurs qui végètent dans la misère, condamnés à faire sans salaires, plusieurs mois durant. Au même moment plusieurs bus se trouvent sous cale.

Malgré une série de manifestations des travailleurs pour qu’on audite la gestion scandaleuse de ce DG, rien n’y fait, car le ministre des transports en ce moment Aliou DIALLO se comportait comme un complice.

Puis après on apprend que Bocar  Sidibe, le Directeur Général de la sotragui  a disparu, laissant derrière lui, un abysse financier de sept milliards.

Et ces responsables hiérarchiques dont le ministère des transports, de faire avaler aux citoyens des mensonges, affirmant que Sidibé avait fui, mais que tout serait fait pour le retrouver et lui exiger des comptes.

Et si c’était faux ?

Et si les dirigeants actuels étaient tous dans le système de partage de nos revenus entre eux?

Et si Bocar partageait tout ce qu’il prenait avec le ministre Aliou DIALLO et certains cadres à la présidence de la République ?

En tout cas, les travailleurs de la sotragui  ne peuvent pas comprendre que l’Etat leur ait dit que celui qui a volé 7 milliards des recettes qu’ils ont aussi  participé à mobiliser sous le soleil et dans la souffrance, s’est enfui. Alors qu’en réalité, selon une source qui est très sûre, Mohamed Bocar Sidibe a volé tout cet argent sans être inquiété, puis il est allé déposer sa lettre de démission à Sekoutoureyah, le cœur du pouvoir, du régime qui est censé combattre les détournements de biens publics, puis a  librement pris son vol pour quitter le pays. Et vivement la délinquance économique encouragée par l’impunité sous Alpha Condé!

Voilà ce qui pourrait être la preuve à la face des guinéens, que leurs dirigeants les trompent avec des discours de bonnes intentions, des slogans de lutte contre ceci ou cela, alors qu’ils sont eux-mêmes la source des problèmes que ce pays a toujours connus.

En somme, l’éternelle équation d’élite modèle qui puisse asseoir un système de bonne gouvernance à la place d’un système d’entente de gestion des biens publics.

A suivre !

Mamadou Oury DIALLO mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top