A LA UNE

Congrès du CNP-Guinée: Voici la position de la Fédération des Organisations Patronales de l’Afrique de l’Ouest

 

HOUSSEINE dIALLO FOPAOInvité à prendre part au congrès du Conseil National du Patronat de Guinée, tenu samedi 23 avril 2016 à Conakry, le président de la Fédération des Organisations Patronales de l’Afrique de l’Ouest (FOPAO), l’ivoirien Jean Kacou Diagou, s’est fait représenter par M. Housseine Diallo. Dans son discours, le représentant de la FOPAO,  a exprimé tout le soutien de l’organisation Ouest-africaine et de son président, à El’Hadj Mamadou Sylla et au Conseil National du Patronat de Guinée. Alors que des langues se délient pour reprocher à Mamadou Sylla de tenir ce congrès malgré une décision de la Cour d’appel de Conakry, qui demandait de surseoir à la tenue dudit  congrès, l’envoyé de Jean Kacou Diagou, a rappelé  une convention du Bureau International du Travail qui défend l’administration d’empêcher les organisations patronales de dérouler leurs activités.

La convention 87 du BIT et le soutien de la FOPAO au CNP-Guinée

« En tant que Fédération des Organisations Patronales de l’Afrique de l’Ouest, représentant quinze (15) pays de la CEDEAO plus la Mauritanie,  nous nous devons d’être du côté de ceux qui respectent nos règlements et qui savent que selon la convention 87 du BIT, la seule loi qui existe entre les  membres d’une organisation patronale c’est les statuts et les règlements intérieurs. L’administration n’a pas le droit de s’ingérer dans le fonctionnement d’une organisation, de l’empêcher de faire ses activités et de l’empêcher de fonctionner. C’est clairement écrit dans la convention 87.« 

En tenant ce congrès, le CNP-Guinée  se met plutôt en conformité avec la ligne tracée par la FOPAO dont il est membre.

« (…)C’est pour cela que nous sommes là pour dire que c’est avec beaucoup de fierté que nous voyons que la Président Mamadou Sylla, applique la dernière résolution du congrès due la FOPAO qui a eu lieu à Praia le 04 mars dernier au Cap-Vert, où il était recommandé à tous les membres de se mettre en conformité avec leurs status, d’organiser leurs assemblées générales électives et de faire prendre au secteurs privés nationaux la place qui est la leur dans le développement économique et social de la nation. »

Le CNP-Guinée peut compter sur le soutien de la FOPAO

« Je voudrais apporter tout le soutien du président Diagou, au CNP-Guinée. Unissez-vous, avancez et soyez l’un des patronats les plus représentatifs de la sous-région, et la FPAO et Business Africa seront à côté de vous pour vous accompagner et pour que vous réussissez. »

Propos décryptés par Thierno Amadou Camara

622 10 43 78

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top