A LA UNE

Tentative de viol à Fria : « Il a attaché ma bouche. Il s’est couché sur moi », raconte une mineure

fria-guinea-5Deux  élèves en classe de 3ème année, à  l’école primaire Tigué 1 de Fria, ont échappé de justesse à une tentative de viol, mercredi 27 avril 2016, au quartier Sabendè, commune urbaine de Fria. Les deux partaient puiser de l’eau à 150 mètres de leur école, lors qu’elles ont été interceptées par un vigile.

Fatoumata Diallo, et  Maladho Doumbouya, respectivement âgées de huit (8) et de treize (13) ans, sont les deux victimes. « On partait à la mosquée, puiser de l’eau. Le surveillant nous a dit de venir il y a de l’eau. Quand on s’est approché, il nous a dit de l’aider à ramasser des mangues. Après il nous a pris, mais ma copine s’est échappée. Il m’a fait rentrer dans la maison et attaché ma bouche. Il s’est couché sur moi », a expliqué en larme, la petite Fantoumata Diallo.
Inquiète face au temp que ses  élèves ont mis juste pour aller puiser de l’eau, la maîtresse qui leur avait chargé de faire ce travail, a dépêché d’autres élèves à leur recherche. C’est ainsi que cette « prise d’otage » a été découverte.
Selon Dr Mama Aissatou Camara, assistante du médecin chef de la maternité de l’hôpital préfectoral, des légions et des traumatismes sont constatés sur la fille mais pas de défloraison. « Elle n’a pas été déflorée mais elle a un traumatisme et des légions sont visibles sur la vulve », a-t-elle expliqué.
Et d’ajouter, « il faut que des dispositions soient prises pour freiner ce phénomène qui gagne du terrain à Fria. En moins d’une semaine, c’est le deuxième cas  que nous recevons dans notre structure ».
Le présumé auteur de cet acte, a pris la poudre d’escampette. Il serait activement recherché par les services de sécurité.

                          Fatoumata Traoré

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top