A LA UNE

Crise à l’université de Kankan : l’échec du ministre Abdoulaye Yéro Baldé à convaincre les frondeurs

yero baldéLe ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Abdoulaye Yéro BALDE, au cours d’une mission à Kankan, a tenté en vain de désamorcer la crise qui prend désormais une double dimension au sein de l’université Julius NYERERE de Kankan.

Au problème de recteur qui est la cause apparente de la fronde au sein de cette institution d’enseignement supérieur, se greffe la question de la levée de la suspension de sept (7) cadres du rectorat.

Les huit-clos et la plénière qu’il a eu, vendredi 29 avril 2016, avec les enseignants, les cadres suspendus, des étudiants sortants, le comité de gestion et celui de médiation, n’ont pas permis au ministre de trouver une solution consensuelle.

Aux étudiants sortants de la 6ème promotion du système LMD, le ministre déclare qu’il autorisera le recteur par intérim, le Prof Kaba SIDIBE, de signer leurs diplômes. Il  promet aussi de se porter garant face à toute éventualité liée à cela.

Mais cette mesure a été aussitôt désapprouvée certains étudiants frondeurs, qui exigent  la signature d’un recteur sur leurs précieux  diplômes, et non  celle d’un intérimaire.

Par rapport à la levée de la suspension des 7 cadres, pas un seul mot d’Abdoulaye Yéro BALDE. C’est dans ces conditions qu’a pris fin, le séjour du ministre ce samedi à Kankan.

Mamadi CISSE, correspondant de mosaiqueguinee.com à Kankan

622 15 75 26

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top