Actualités

Santé : Ce qu’il faut, selon le président Condé, pour éviter le diabète et les AVC

cnss alphaDes statistiques et rapports médicaux révèlent que le diabète et les accidents vasculaires cérébraux (AVC), gagnent de plus en plus de terrain en Guinée. Partant de ce constat, le président guinéen, Alpha condé,  s’est exprimé sur la question à l’occasion de l’inauguration du centre de diagnostic de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), jeudi 28 avril 2016, au siège de ladite institution.

Pour le locataire de Sekhoutoureya, plusieurs cas de décès en Guinée sont liés au diabète et aux AVC. «Nous avons aujourd’hui deux grands problèmes en Guinée : c’est le diabète et l’AVC», a indiqué Alpha Condé, qui estime que cet état de fait est lié à la malnutrition dont souffre la population guinéenne.

L’un des caractères de cette malnutrition, selon le président, est la consommation de l’huile de palme, communément appelée «l’huile rouge». Les vendeurs de cette denrée s’emploieraient parfois à la mélanger à une substance cancérigène dans le but de faciliter son écoulement sur le marché.

Le professeur Alpha Condé dit avoir pris des dispositions pour vérifier cette information et y remédier, éventuellement. «J’ai demandé au ministre de l’environnement de vérifier l’huile de palme. Il semble qu’il y’a un produit dedans.  Nous mangeons trop gras et cela multiplie les diabètes», a ajouté le chef de l’Etat.

Il a ensuite exhorté les Guinéens à faire une rupture avec les vieilles habitudes sur leurs régimes alimentaires. « Ne nous basons pas sur une seule sauce», a conseillé le président Condé.

Par ailleurs, Alpha Condé a rappelé de ne pas oublier le lavage des mains. Car, selon lui, plusieurs pathologies retrouvées en Guinée sont dues au non-respect des règles d’hygiène. Aujourd’hui plusieurs observateurs se posent la question de savoir si les autorités guinéennes iront jusqu’au bout de leur détermination dans la lutte contre cette affaire d’huile de palme.

Bangaly Kouroum

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top