A LA UNE

Trois journalistes condamnés à six mois de prison avec sursis : La défense compte faire appel

Me Abass

Me Abass Bangoura

Les trois journalistes poursuivis pour escroquerie, ont été fixés sur leur sort ce mardi 03 mai 2016, par le Tribunal de Première Instance de Mafanco. Alseny Maciré Sylla, Ibrahima Sory Bangoura et Don dedieu Agossou, ont été condamnés à six (6) mois de prison avec sursis et au payement  d’une amende de 500 mille francs guinéens au titre d’amende.

Le juge, Ibrahima Sory Tounkara, ajoutera par la suite que les trois confrères sont interdits d’exercer leur profession durant la période de sursis.

Après le délibéré, la défense a tout de suite réagi, par la voix de Me Abbass Bangoura. Il parle d’un « sentiment mitigé ».  » Il n’y avait pas d’escroquerie si le droit avait été dit », a-t-il rajouté.

La défense a ont quinze 15 jours pour interjeter appel, et Me Bangoura compte bien user de ce droit.

Ces trois journalistes avaient été arrêtés et assignés en justice par une société de brasserie pour « chantage et escroquerie ». Le  parquet avait abandonné la charge de chantage contre eux. Une preuve éloquente selon Me Abass Bangoura, qui, selon lui,  démontre que ses clients ont été plutôt victimes de piège.

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top