Actualités

FEGUIFOOT : les croustillantes indiscrétions de la mission de la CAF et de la FIFA à Conakry

feguifootIl a fallu deux missions  conjointes de la CAF et  de la FIFA à Conakry, pour décrisper la crise qui rongeait la FEGUIFOOT au point de susciter la lassitude de la famille sportive en général.
La mise en place d’un comité de normalisation  pour un mandat de neuf (9) mois, est la décision des instances dirigeantes supranationales, qui sauve le football national du spectre d’extinction qui le guettait.  Selon nos informations, quelques heures avant le début des consultations,  le désormais ancien président,  a tenté de recoller les morceaux en lambeaux.

C’était à travers un mea-culpa et une autre main tendue à l’endroit de ses adversaires, à l’occasion d’un dîner offert par le 2ème vice-président de la CAF, Kabélé Camara. « Je demande pardon à mes frères et je rassure la CAF, qu’on peut s’entendre », a laissé entendre  Salif Camara SuperV, gorge mouillée.

«Si nous sommes là pour cette deuxième fois, ce n’est plus pour parler de réconciliation, mais plutôt faire appliquer la décision de la FIFA. Il est trop tard», a répondu, dans la foulée, un  membre de la délégation. Plus rien ne pouvait alors empêcher l’application de la décision qui s’impose à tous et qui écarte, pour la future gestion, tous les protagonistes à l’origine de la crise .

«Vous êtes libres d’engager Blasco. En ce qui nous concerne,  on ne lui reproche absolument rien »

Après la cérémonie d’installation, les maîtres d’œuvres qui sont les membres de la délégation de la CAF et de la FIFA, ont rencontré, le tout nouveau comité  de normalisation de la FEGUIFOOT, au siège de l’institution. Les émissaires ont rassuré les nouveaux décideurs du football guinéen, de leur soutien indéfectible  et leur a affirmé ce qui suit : «  Vous êtes libres d’engager Blasco. En ce qui nous concerne,  on ne lui reproche absolument rien. Nous n’avons rien trouvé de consistant, sinon de préjudiciable pour lui, la décision de limogeage  de son Président. Nous le connaissons très bon bosseur avec une parfaite connaissance des textes… »
Tout porte à croire à cet effet,  que l’ancien secrétaire général,  qui continue d’évacuer les affaires courantes,  pourrait être retenu par les nouveaux dirigeants du football guinéen.

M L Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top