A LA UNE

Industrie : Le groupe TOGUNA, inaugure la première unité de production d’engrais en Guinée (Publireportage)

IMG_20160506_201403

Le chef de l’Etat, Alpha Condé et le PDG de TOGUNA, Seydou Nantoumé, vistent les installations de Toguna-Guinée

En présence de plusieurs personnalités dont le chef de l’Etat guinéen, Professeur Alpha Condé, les deux Premiers ministres de la Guinée et du Mali, et une fourchette de ministres guinéens notamment celui en charge de l’Industrie, Boubacar Barry et son homologue de l’Agriculture, Jacqueline Sultan, le Groupe TOGUNA Agro Industrie a officiellement lancé ses opérations de production d »engrais en Guinée, ce vendredi 06 mai 2016, à Massaya, préfecture de Dubréka.

Avec un investissement total de quatre millions de dollars US, TOGUNA-Guinée, se fixe un objectif de production de 400 mille tonnes d’engrais par an. Elle générera une cinquantaine d’emplois directs et une centaine d’emplois indirects dès son démarrage, selon les projections de l’entreprise.

« Notre ambition, et notre objectif, vous l’aurez compris, est de participer activement à l’ambitieux combat d’éradication de la pauvreté, par le passage d’une agriculture de subsistance à une agro-industrie », a déclaré le malien, Seydou Nantoumé, PDG de TOGUNA. 

« Pour nous, il ne s’agit pas seulement de produire et vendre de l’engrais, mais aussi et surtout de faire en sorte que cet engrais conduise à une meilleure production agricole en termes de qualité et de quantité », a-t-il ajouté.

Présent à cette cérémonie, le ministre de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises (PME), Boubacar Barry, s’est réjoui du lancement des activités de TOGUNA-Guinée, qui vient grossir le nombre d’unités industrielles qui ne cessent de s’établir en Guinée depuis l’arrivée du Professeur Alpha Condé au pouvoir.

Rappelant que l’importation de l’engrais  coutait cher aux paysans et au gouvernement, le chef de l’Etat, Alpha Condé, a déclaré que « grâce à notre frère PDG de TOGUNA, désormais, nous pourrons acheter  l’engrais sur place en Guinée ».

Le président de la République a indiqué que le rendement actuel des paysans est de moins d’une tonne par par hectare.  » Notre souhait est que nos paysans fassent quatre tonnes par hectare, ce qui va permettre à la Guinée de multiplier sa production agricole par huit », a rajouté le chef de l’Etat.

Pour joindre l’utile à l’agréable, le chef de l’Etat et les autres invités, ont eu droit à une prestation artistique. Le Guinéen Sékouba Bambino et d’autres artistes, ont magnifié les relations d’amitié qui ont toujours existé entre la Guinée et le Mali, avant d’encourager et féliciter le PDG de TOGUNA pour la réalisation de cette unité industrielle qui va aider les paysans guinéens.

Thierno Amadou Camara, de retour de Dubréka pour mosaiqueguinee.com

622 10 43 78

 »

 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top