Actualités

Le Cellule du balai Citoyen suscite plus de réflexion autour du respect de l’article 36 de la constitution (Publireportage)

sekou koundouno BCLa Cellule du Balai Citoyen se met sur pied pour faire appliquer l’article 36 de la constitution, relatif à la déclaration et la publication des biens des hauts responsables de l’Etat.

C’est dans ce contexte qu’elle a organisé  deux journées de réflexion et de débat à Conakry (mercredi 04 et jeudi 05 mai 2016), regroupant plusieurs acteurs  socio-politiques de la Guinée.

A travers cette activité, et d’autres qui pourraient suivre, la cellule du Balai Citoyen de Guinée entend amener les autorités à respecter les textes de la constitution, notamment l’article 36 qui a fait couler assez d’encres et de salives, au lendemain de la dernière élection présidentielle.

Pendant ces deux journées d’échanges, il été question de «comprendre et maitriser les modalités pratiques de l’application de l’article 36, les sanctions possibles et son influence sur la moralisation de la gestion des affaires publiques.

Selon Sékou Koundouno, président du Balai Citoyen de Guinée, après  ces deux jours de concertation, un comité de suivi sera mis en place pour   la déclaration et la publication des biens de tous les haut responsables, soit une réalité.

Mais bien avant cela, il faudra encore attendre le temps que la Cour des Comptes soit opérationnelle. Celle-ci, selon Sekou Koundouno, a lancé un appel d’offre pour recruter le reste de son personnel.

A cet obstacle, s’ajoute le manque d’imprimerie auquel est confronté le gouvernement, pour faire éditer le journal officiel de la République et ainsi permettre à la population d’avoir une certaine visibilité sur les actes posés par les décideurs publics.

Cette initiative du Balai citoyen a connu la participation de plusieurs personnalités comme Cellou Dalei n Diallo de l’UFDG, Damantang Albert Camara, ministre du travail et des représentants de la société civile comme Danssa Kourouma

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top