Actualités

Délivrance passeports guinéens en France : Une soixantaine de fraudeurs, démasqués  

passeports-guinéens-franceEn France, première étape de la  tournée des missionnaires de la DCPAF et du ministère de l’économie et des finances, à l’effet d’établir pour les guinéens vivant à l’étranger, les nouveaux passeports biométriques de la Guinée, la ruée se poursuit.

Aux difficultés qui se sont posées aux premiers jours, difficultés liées à cette grande ruée, l’ambassade de Guinée à Paris, tente de trouver des solutions.

Pour les opérations d’enrôlement, une nouvelle salle plus adaptée avec plus de commodités, a été mise à la disposition de la mission.

Au-delà, sur un plan plus pratique, au lieu que tous les demandeurs, Dieu seul sait combien ils sont nombreux, ne viennent prendre d’assaut tous les jours, les locaux de la salle d’enrôlement, cette activité obéit désormais à une programmation.

En attendant la fin de la mission sur le territoire français, on apprend qu’une soixantaine de fraudeurs, essentiellement des demandeurs d’autres nationalités, d’autres pays africains, ont été démasqués.

Ils n’ont pu passer au filtre de l’interview, qui est faite exclusivement dans les langues locales guinéennes.

Leurs noms et leurs dossiers, ont été transmis à la Direction centrale de la police de l’Air et des frontières, à Conakry.

Composée de six agents jusqu’à ce jour, la mission présente à l’étranger, se verra renforcée les jours à venir par la venue de cinq autres agents, venant de la DCPAF et des finances.

Le représentant de la société IRIS, M. Sylla, est aussi attendu en France, pour suivre ces opérations.

Enfin, au lieu de 20 jours en France, la mission restera désormais 50 jours, a-t-on appris auprès de la DCPAF.

Demba Sidicki

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top