A LA UNE

Carburant : « le gouvernement n’a pris aucun engagement pour baisser les prix » déclare le PM

station_service_pompeComme une sorte de déni d’un des points majeurs de l’accord conclu le 19 février de cette année, entre le gouvernement et les syndicats, le premier ministre Mamady Youla, a surpris tout le monde ce jeudi, affirmant que son gouvernement n’a pris aucun engagement pour procéder à la baisse du prix du carburant à la pompe.

Il a dit que le seul engagement pris par son gouvernement, était de dire que les contraintes budgétaires auxquelles celui-ci est confronté, ne lui permettait pas de procéder à cette baisse.

Pourtant, dans les accords du 19 février, arrachés grâce à l’implication de l’Assemblée Nationale, figure en bonne place, la question de la baisse du prix du litre d’essence à la pompe. Au terme de ces accords, le prix du carburant, devait baisser 90 jours après la signature des accords. Comment les syndicats vont-ils réagir à cette annonce?

Les jours à venir nous édifieront.

Bouba

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. A. Wurie

    13 mai 2016 at 18 h 06 min

    2. DES REVENDICATIONS SYNDICALES DE 2016

    2.1. De la révision du prix du carburant à la pompe
    Les parties conviennent de maintenir le prix du litre de carburant à son niveau actuel. Par ailleurs, elles conviennent que, si le prix du baril venait à augmenter, le prix à la pompe en Guinée continuera à être maintenu au prix de 8000 Gnf jusqu’en Décembre 2016.
    Cependant, si le prix du baril se maintient à 57 Dollars, le Gouvernement, le Patronat et le Syndicat conviendront du prix du litre à appliquer à la pompe dans les 90 jours.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top