A LA UNE

Kindia : Grande mobilisation pour une intronisation à plusieurs facettes

 sekounaDepuis hier, jeudi 12 mai 2016, la ville de Kindia accueille les festivités d’intronisation du Kountigui de la Basse Guinée. Après la réception des invités et le démarrage de la lecture du Coran dans le quartier Tafory, plusieurs activités se déroulent ce vendredi. A la suite de la clôture de la lecture du Saint Coran à la mosquée de Tafory, les cadres des différentes préfectures de la région se sont réunis  à Wössou dans une  salle de l’ENI (Ecole Normale des Instituteurs) de Kindia. A partir de 20 heures GMT, va démarrer une grande animation culturelle à la place des martyrs.

Le tout va être clos demain samedi, par la cérémonie proprement dite d’intronisation du Kountigui, El hadj Sekhouna Soumah. Le rituel se fera sous un Baobab situé au quartier Tafory. Le nouveau Kountigui s’adressera ensuite à la population de la Basse Guinée au stade Fodé Fissa. El hadj Sekhouna Soumah (Sekhouna Tanènè), entamera ensuite son mandat qui n’a pas de limite explicitement fixée.

Origine de l’intronisation d’un Kountigui de la Basse Guinée

C’est en 2012 que pour la première fois, les Kountigui des autres préfectures de la Basse Guinée, se sont réunis à Kindia, pour introniser le premier Kountigui de la région. Ce dernier portait le nom d’El hadj Sékhou Ismal Soumah.  Suite à son décès, il y a moins de trois mois, son successeur sera intronisé ce samedi.

Qui est le Kountigui ?

Selon Demba Fadiga, le député uninominal de Kindia, président de la commission d’organisation de ces festivités, le Kountigui est un facteur d’unité de la région. C’est la plus haute autorité morale et coutumière de la région. Il a aussi pour tâche, la promotion des cadres de la région.  Il doit avoir une probité morale irréprochable, et peut être destitué. Il ne peut aligner les fils de la région derrière un mouvement politique qu’après consultation de « sa population ». Il ne devra pas être quelqu’un qui sillonne les bureaux des ministres et autres cadres pour des pratiques qualifiées d’escroquerie.

Pourquoi le choix de la ville de Kindia ?

Fondée par Manga Kindi Camara, et communément appelée Kirinani, la ville de Kindia est la capitale de la Basse Guinée, et abrite des ressortissants de toutes les préfectures de la région. Selon Demba Fadiga, depuis le temps colonial, Kindia est considérée comme étant la capitale de la Guinée maritime.

Les participants

Plusieurs cadres ressortissants de la Basse Guinée, les Koutigui et les préfets de l’ensemble des préfectures de la Guinée maritime,  des représentants des autres coordinations régionales sont parmi les invités, selon la commission d’organisation. Nous avons pu constater la présence remarquable de Malick Sankon, Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), l’ex-ministre de la Culture, Amirou Conté, les ministres Oyé Guilavogui et Kabelè Camara,  et tant d’autres grands cadres issus de la région naturelle de la Guinée maritime.

Thierno Amadou Camara, envoyé spécial de mosaiqueguinée.com

622 10 43 78

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top