A LA UNE

Société : Marche de protestation contre la clinique Ambroise Paré  suite à la mort d’une patiente

manif contre ambroise«Ambroise assassin, Ambroise mouroir, trop de négligences », étaient entre autres propos hostiles que scandaient ce matin  des hommes et des femmes en colère contre la clinique Ambroise Paré.

Ces manifestants, qui ont marché sur la corniche à partir de l’hôtel Palme Camayenne,  reprochent à la clinique de graves fautes professionnelles ayant entraîné selon eux,  la mort d’une de leurs proches du nom de Nagnouma Traoré « Nanette ».
Agent commercial à l’usine Ciment de Guinée, Nagnouma Traoré a été admise à cette clinique le jeudi 05 mai, avant d’ y  laisser sa vie.

Lisez ce témoignage à la fois pathétique et révoltant d’un proche de la défunte !

«C’est le jeudi que la dame est partie à la clinique après qu’elle ait appelé son médecin qui lui a dit d’aller . Arrivée à la clinique d’elle-même ,son médecin qui la suit depuis le début de sa grossesse, lui a dit qu’il faut qu’elle accouche.  Elle a été abandonnée dans les mains des sage-femmes qui ont provoqué l’accouchement. Au bout de quelques minutes, après avoir accouché, elle se plaindra d’une céphalée puis appellera son époux demandant à celui-ci de lui apporter du café. Le mari arrivé, on lui a interdit de voir sa femme, malgré son insistance on ne lui permettra pas. Hélas, la mort  s’en est suivie ».

Interloquée par cette mort  tragique, la famille de la défunte exige que justice soit faite.
A préciser que  la clinique Ambroise Paré est souvent la cible de personnes qui y perdent leurs parents . Celles-ci  reprochent à cette clinique son manque de professionnalisme dans le traitement des patients.
ML Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top