A LA UNE

Après son intronisation, Sékouna Soumah fait son grand retour à Tanènè

Sékouna Thierno Amadou CamaraAprès son installation dans les fonctions de chef coutumier (Kountigui) de la Basse Guinée, samedi 14 mai 2016, à Kindia, El Hadj Sékouna Soumah, a été raccompagné ce dimanche 15 mai, chez lui à Tanènè. Sur le chemin, celui qui incarne désormais la plus haute autorité morale et coutumière de la Guinée Maritime,  et sa suite, ont posé deux actes hautement symboliques.

A Coyah, le Kountigui, accompagné de ses proches collaborateurs et de certains cadres de la Basse Guinée, a pris part à une cérémonie de sacrifice organisée en faveur d’un grand imam de la localité, décédé récemment.

Juste après cette cérémonie, la délégation s’est rendue à Dubréka où elle était attendue. Là, le Kountigui s’est recueilli sur la tombe de feu Soumba Toumany, ancien chef du royaume de Dubréka, qui a toujours été dirigé par la famille Soumah.

Les sages ont profité de cet instant, pour revenir sur l’histoire de ce royaume, à travers ses différents dirigeants qui se sont succédé au trône  entre 1621 et 1898, début de l’époque coloniale, en passant par la la signature d’un traité de protectorat le 29 juin 1880 entre les blancs et le roi Manga Badedemba Soumah.  « Après la mort de Manga Bademba en 1885, il fut remplacé par Manga Baly Siaka. C’est sous l’ère de ce dernier qu’en 1890, le royaume a connu la colonisation. Après la chute de ce dernier, voila que c’est El’hadj Sékouna Soumah qui devient son successeur », a déclaré le sage chargé de conter cette histoire, tout en rappelant que tous ceux qui ont dirigé cet ancien royaume sont des ancêtres du nouveau Kountigui de la Basse Guinée.

Ensuite, le long cortège est parti à la conquête de la localité de Tanènè où la  nouvelle autorité coutumière a été accueillie par la population. A son domicile, El hadj Sékouna Soumah a reçu les honneurs de ses concitoyens, avec des discours qui ont magnifié l’évènement, le qualifiant de jamais vu pour un autre citoyen en Basse Guinée.

Interrogé par la presse, Malick Sankon, Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), dont le nom revenait dans chaque discours du Kountigui, qui ne cesse de louer ses efforts pour la réussite de cet évènement,  a indiqué que des réflexions sont en cours pour consolider la respectabilité du Kountigui. « Maintenant qu’il (le Kountigui Ndlr) est installé, il ne bougera plus pour aller rendre visite à qui que ce soit », a-t-il indiqué.

Poursuivant, Malick Sankon a fait savoir qu’une autre cérémonie de présentation du Kountigui aux populations aura lieu le dimanche à venir.

Le DG de la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale, lui-même réassortissant de la Basse Guinée, n’a pas manqué de remercier ceux  qui ont contribué à la réussite de ces festivités, en citant nommément Antonio Souaré, PDG de Guinée Games.

Thierno Amadou Camara, envoyé spécial de mosaiqueguinee.com

622 10 43 78

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top