Actualités

Le Kountigui de la Basse Guinée, intronisé avec tous les honneurs

kountigui sekhounaC’est en présence de représentants des huit préfectures de la Basse Guinée et des cinq communes de la ville de Conakry, que le nouveau Kountigui de  cette région naturelle de la Guinée, a été intronisé ce samedi 14 mai 2016, à Kindia.

Après le rituel, sous un baobab situé au quartier Tafory, le nouveau Kountigui, El hadj Sékouna Soumah, qui devient ainsi la deuxième personnalité à occuper ce poste, après son prédécesseur qui a trouvé la mort, a eu droit à une grande mobilisation au stade Fodé Fissa de Kindia.

IMG_20160513_165952

Malick Sankon, DG CNSS

Présent à cette cérémonie dont il est d’ailleurs l’un des principaux artisans, pour son apport financier et humain sans cesse rappelé par le comité d’organisation et par la commission centrale, Malick Sankon, Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), s’est réjoui de la réussite de ces festivités qui ont duré trois jours.

«Avec l’émotion, il est difficile de s’exprimer, mais honnêtement, je suis très heureux, non seulement pour le récipiendaire, El hadj Sékouna Soumah, mais je suis heureux pour tous les fils et filles de la Basse Guinée, sans aucune exclusion», a-t-il déclaré au micro de mosaiqueguinée.

«Par la grâce de Dieu, la lecture du Coran s’est bien déroulée, et ensuite  une conférence des cadres a eu lieu hier, et aujourd’hui nous avons clôturé par l’intronisation du Kountigui. Ce qui nous réconforte surtout, c’est que j’ai vu toute la Guinée autour du Kountigui», a ajouté Malick Sankon.

Invité à s’adresser à sa population, aux fils et filles de la Basse Guinée, résidents ou ressortissants, El hadj Sékouna Soumah a voulu juste exprimer sa joie d’être choisi pour incarner la plus haute autorité morale  et coutumière de sa communauté, avant de prier pour qu’il soit à la hauteur des attentes.  «Vous cadres, vous ministres, vous Directeurs, je vous confie nos enfants », a-t-il lancé au cadres de la Basse Guinée, en faveur des jeunes chômeurs.

Pour Amirou Conté, ancien ministre de la Culture, et président de la commission centrale des festivités d’intronisation du Kountigui, les membres du gouvernements et autres cadres ressortissants de la Basse Guinée, devraient se donner les mains et pérenniser la rencontre des cadres de la région, tenue vendredi, à l’ENI de Kindia.

Parmi les hautes personnalités qui étaient au stade lorsque le Kountigui lisait son premier discours, nous avons les ministres Kabélè Camara, Oyé Guilavogui, Makalé Camara, Taliby Sylla, Kiridi Bangoura et le Secrétaire Général aux affaires Réligieuses.

Le premier Imam de la mosquée Fayçal, Mamadou Saliou Camara, et tant d’autres personnalités religieuses de la région, ont écouté, eux aussi, le discours d’El hadj Sekhouna Soumah, nouveau Kountigui de la Basse Guinée.

Thierno Amadou Camara, pour mosaiqueguinee.com

622 10 43 78

Commentaires

commentaires

2 Commentaires

2 Comments

  1. Mamounan KPOKOMOU

    15 mai 2016 at 10 h 24 min

    Félicitations à tous ceux qui ont rendu possible cette cérémonie ! Mais je pense que c’est un pas en arrière. Au moment où le tissu social est déchiré et où on cherche vainement à réconcilier les guinéens pour sauver l’unité nationale en déconfiture, cette division fera plus de mal que de bien. Le fameux Kountigui confie les enfants de la Basse Guinée aux responsables de l’état pour leur trouver des emplois. Et où laisserez-vous les enfants des autres régions naturelles ? Je propose que tous les cadres des quatre régions se réunissent pour trouver des solutions urgentes à la crise socio-économique que traverse notre pays en ces moments-ci. Ils en ont les compétences, il leur manque tout simplement la volonté politique. Guinéens des quatre régions, donnons-nous la main pour résoudre les problèmes qui assaillent notre pays. Aidons-nous, le ciel nous aidera ! Amen !

  2. DJIBA DIALLO

    16 mai 2016 at 9 h 23 min

    Je suis choqué quand je lis cette information divisionnaire de la jeunese Guinéenne et de l’unité nationale.
    Bientot on entendra les 3 autres regions qui instalerons leurs DOUTTIS OU HOREDJO….En suite le pouvoir presendentiel ou judicère sera affaibli et bafoué ,alors on traitera tout conflit chez les KOUNTIGUIS puis l’injustice s’instalera de plus. Dommage!on sait que chaque comminauté a son chef traditional respectueux ,mais officialiser de cette maniere audacieuse c’est grave pour notre avenir,j’ai peur d’une guere civile un jour…
    Pour terminer j’accuse l’Etat Guinéen d’avoir accepté ces cerémonies divisionnaire…Merci pour la comprehension.

    DDjiba.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top