A LA UNE

Un présumé trafiquant de faux lingots d’or mis aux arrêts et présenté à la presse

Faux lingots d'or

Les faux lingots d’or saisis avec le présumé trafiquant

Le haut commandement de la gendarmerie nationale a procédé ce jeudi 19 mai 2016, à la présentation d’un présumé bandit arrêté dans le cadre d’une vente de « faux lingots d’or ».

Bernard Wabena Ayew, du nom de ce présumé bandit, de nationalité ghanéenne, a été présenté à la presse par le commandant Mamadou Alpha Barry, porte-parole de la gendarmerie.

Selon la gendarmerie, en provenance de la Sierra Léone, Bernard Wabena avait tenté de revendre plus de 7000 grammes de faux lingots d’or à un homme d’affaires guinéen.

Il sera très vite empêché de parvenir à ses fins grâce à l’intervention de l’escadron mobile N°18 de Cosa, alerté par un appel du président des orpailleurs de Guinée.

Le 15 mai dernier, les hommes du capitaine Talla ont donc mis aux arrêts le présumé malfrat avec 13 faux lingots d’or d’une valeur estimée à plus de 4 milliards de francs guinéens.

Interrogé par la presse, le présumé bandit a reconnu être le porteur de cette quantité de faux lingots d’or. Bernard Wabena se dit aussi être prêt à dénoncer ses complices lorsqu’il sera devant les enquêteurs.

Une équipe de l’escadron mobile N°18 est déjà sur pied pour retrouver les autres personnes liées à cette affaire de faux lingots d’or. Quant à Bernard Wabena Ayew, il sera mis à la disposition de la justice dès ce jeudi.

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top