Actualités

Le Ramadan approche: les prix flambent, le ministère du commerce amorphe

image

La mauvaise et très cynique tradition consistant pour les commerçants à augmenter tous les prix à l’approche du mois Saint de Ramadan, reste et demeure une réalité bien guinéenne.
Comme à l’accoutumée, les ménagères ont déjà commencé à se plaindre dans nos marchés. A quelques semaines maintenant du début du mois de Ramadan, les prix connaissent une flambée fantaisiste au grand dam des populations.
Par exemple, la petite boîte de mayonnaise a connu une hausse vertigineuse, passant de 25.000 à 30.000 francs guinéens. Il en est de même du sucre et d’autres produits de grande consommation.
L’huile quant à elle, a connu la plus grande hausse, à cause de la TVA qui est passée de 0 à 20% pour ce produit.
Face à ce constat, les autorités du ministère du commerce, auxquelles il est incombe de réguler les prix sur les marchés, semblent se murer dans un silence monacal.
Hélas, on est bien en droit de s’étonner de cette indifférence des autorités devant la misère que vivent les consommateurs, croulant sous le poids de la manipulation exagérée et anarchiste des prix par les opérateurs économiques.
En tout état de cause, de l’avis de certains observateurs, une des raisons de cette indifférence du ministère du commerce, c’est bien le fait que ce ministère aura bien du mal cette année à enrayer cette hausse fantaisiste des prix, d’autant que c’est l’Etat lui-même qui est à la base de tout cela, à cause d’une pression fiscale rarement observée.

Mamadou Oury DIALLO mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top