A LA UNE

Société : Le Kountigui de la Basse Guinée sort de sa période de cantonnement

sekounaC’est dans une ambiance festive, à l’allure d’une cérémonie à la fois hautement traditionnelle et religieuse, que le nouveau Kountigui de la Basse Guinée, Sékhouna Soumah, intronisé le weekend dernier à Kindia, et jusque-là gardé à la maison, a été officiellement présenté à des représentants des huit préfectures de la Basse Guinée et des cinq communes de la ville de Conakry. Ceci met fin à une période d’une semaine de cantonnement du chef traditionnel.  L’événement s’est tenu ce dimanche 22 mai 2016, au domicile même du Kountigui, à Tanènè, préfecture de Dubréka.

Sékhouna Soumah s’est réjoui de la confiance placée en sa personne. « Je prie Dieu qu’il m’aide à  être à la hauteur de cette confiance », a-t-il ajouté.

Plus loin, le Kountigui a annoncé la mise en place très prochaine d’un directoire autour de lui, afin de l’aider à atteindre les objectifs qui lui sont assignés. « Toutes les huit communes (Communes urbaines Ndlr) de la Basse Guinée et les cinq de Conakry, seront représentées dans ce directoire », a-t-il indiqué en ajoutant que la jeunesse aussi y trouvera sa place.

« On m’a fait sortir aujourd’hui pour me présenter à vous, je souhaite que cela apporte du bonheur au pays ! Je ferai une tournée, pour remercier les populations de toutes les préfectures (de la Basse Guinée ndlr) », a ajouté la première autorité coutumière de la région. Sékhouna Soumah a surtout insisté sur le caractère apolitique de ses nouvelles fonctions, et s’est engagé à en tenir compte dans toutes ses démarches.

« Je suis satisfait, non seulement  de la mobilisation, mais surtout de l’unité que j’ai observée chez les Basse-côtiers« , a déclaré Malick Sankon, cadre ressortissant de la Basse Guinée, par ailleurs, Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS). Son dévouement et son implication dans l’organisation ces cérémonies autour de l’intronisation du Kountigui, ont  toujours été salués par Sékhouna Soumah.

Pour sa part, parlant de la nécessité de renforcer l’autorité du Kountigui, l’ancien ministre de la Culture, Amirou Conté, très impliqué aussi dans l’organisation de ces cérémonies, a proposé une prise en charge du Kountigui, par les cadres de la Basse Guinée.

« Pour renforcer son institution, on lui fournira les hommes et femmes ressources qu’il faut afin qu’il puisse accomplir sa mission. Nous restons disponibles aussi bien pour le Kountigui que pour la nation guinéenne », a rassuré Malick Sankon, qui s’est montré favorable à une prise en charge financière de leur Kountigui.

Présent à cette cérémonie, l’Honorable Demba Fadiga, qui dirigeait le comité d’organisation de l’intronisation du Kountigui, a promis un effort des cadres pour l’indépendance financière de ce dernier.

Cette cérémonie qui a connu la présence de plusieurs délégations venues des préfectures de la Basse Guinée, de la ville de Conakry, et des imams issus de la région, a pris fin par des prières et bénédictions en faveur de la paix, l’entente et le progrès pour les fils et filles de la Basse Guinée et ceux des autres régions du pays.

Thierno Amadou Camara

 622 10 43 78

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top