Actualités

Plume à Aboubacar Diallo du 23 Mai 2016  

plumeUne affaire qui sent du souffre et qui dégage une odeur de vilain retour de la manivelle. Voici cette ONG dont un rapport en son temps, avait poussé le président Alpha Condé et son gouvernement, à tomber à bras raccourcis sur le géant minier d’un milliardaire israélien, qui retourne le couteau dans la puanteur des mines corrompues de Guinée, criblant le dirigeant guinéen, son fils et un homme d’affaires guinéen, de graves accusations. Ça tombe au plus mauvais moment.

A nouveau, nous voici confrontés à humer l’odeur corrosive de l’argent sale, se dégageant des entrailles barbouillées des mines guinéennes. Dieu seul sait combien, celles-ci ont été mises à mal, mises en coupes réglées, mises en charpies, du fait d’une vénalité inassouvissable des princes qui nous gouvernent et leurs complices charognards de capitalistes, qui écument le ciel africain, toujours avides de plus de profit maximum, au grand dam d’âmes humaines, comme condamnées à vivre chichement, de toute éternité. De cette manière, ils ont sectionné, saucissonné, boudiné nos mines, de cette manière, ils ont sucé l’Afrique jusqu’à sa dernière goutte de sang. Et là où leur plan de dévastation de nos richesses, a été contrarié, ils y ont instrumentalisé les consciences et provoqué la guerre, dans le dessein démoniaque de faire mains basses sur nos richesses.

Le Libéria, la Sierra Léone, la RD Congo, pour ne citer que ceux-là, sont passés sous leurs fourches criminelles. De tout le temps, la Guinée, a été dans leur point de mire. Leur ardeur, certes contrariée par moments, mais sans jamais être refroidie. La corruptibilité élevée de nos cadres et dirigeants, faisant le lit de cette grande mafia savamment orchestrée à dessein, pour piller ce dont dame nature a doté la terre de nos ancêtres. Alpha Condé, celui-là même qui s’est présenté à nous comme le chantre de la lutte anticorruption dans les mines du continent, a-t-il aussi trempé dans la grande soupe ?

La question se pose. Avant de venir aux affaires, probablement. C’est du moins ce que croit savoir Global Witness, cette même ONG sur le rapport duquel, lui et son gouvernement, se sont appuyés il y a peu, pour accuser BSGR et son milliardaire de proprio Benny Steinmeiz, de pratiques de corruption, dans l’acquisition des blocs 1 et 2 de Simandou, ce grand gisement ferreux, le plus grand du monde, non encore exploité. La suite, on la connait, Benny et sa compagnie, ont été congédiés de la Guinée, délestés des blocs susmentionnés, et à la clé une longue et filandreuse bataille judiciaire, loin de toucher à son épilogue. A propos, une question s’impose. A l’époque, a-t-on entendu la moindre petite voix s’élever pour mettre en doute cette enquête de l’ONG britannique ?

A contrario, elle avait plutôt été applaudie, et perçue comme suffisante pour accabler Benny et sa compagnie et dont le renvoi a été brandi comme un grand trophée de chasse, matérialisant dit-on, une volonté hargneuse d’en finir avec le pillage systématique de nos richesses. Aujourd’hui, puisqu’il s’agit de l’unique fiston d’El présidenté, le travail de la même ONG, est mis en doute, l’ONG elle-même, sommée de justifier ses accusations.

Que qui se sent morveux aille se moucher ! Quel empressement avait-il président-fondateur, aussitôt débarqué de Kigali, de vouloir allumer un contre-feu ? Que cache-t-elle cette attitude ? Qu’avait-il à prendre le mors aux dents, et à rabrouer une journaliste dont le péché a été justement de poser la question qui fâche.

A y regarder de près, on peut en déduire que cette attitude de fuite en avant, trahit bien un malaise qu’on cache mal au sommet de l’Etat, depuis cette que affaire de Sable Mining, a éclaté. Alpha Condé, sait bien que ce n’est pas de cette façon qu’il se tirera d’affaires de cette bien embarrassante affaire de corruption pesant sur son fils et son acolyte d’homme d’affaires nalou, Aboubacar Dinah Sampil.

Il sait bien que les faits allégués par l’ONG contre ces deux, sont suffisamment graves et accablants, pour qu’ils soient extraits de la nasse. Un fait crève d’ailleurs les yeux, à mettre au compte du péché d’amateurisme d’un apprenti-sorcier, les permis miniers dont il est question, n’ont jamais été soumis à l’assemblée, pour examen et adoption. Comme c’est le cas de quantité de marchés de gré à gré, accordés au cercle d’amis et proches. J’en veux pour preuves ces marchés dans les domaines des BTP et énergie, surfacturés, garantis par l’Etat à travers sa banque centrale, qui ont tout déréglé et précipité le pays dans la mélasse.  C’est la pire des contrariétés qui puissent arriver à président-fondateur, à un moment de grand désamour entre lui et ses compatriotes, presque tous unanimes désormais de son incapacité à conduire le navire Guinée vers des horizons de prospérité et de bonheur.

Commentaires

commentaires

5 Commentaires

5 Comments

  1. tolno

    23 mai 2016 at 15 h 48 min

    la radio espace fm est une radio qui a acceptee de jouer le jeux de l opposition guineennee en destabilisant le regime actuel a travers des calomnies contre le regime moyennant 80. milles eu en provenance de steimezt. quel honte pour lamine guirassi et moussa moise qui ont particippe a cette rencontre

    • Baldewin

      23 mai 2016 at 23 h 13 min

      Qu’est ce que tu racontes.on parle de global witness qui a dénoncé cette sale affaire et tu parles d’space fm.c’est triste vraiment pour vous si même vs refusez la vérité même qui crève les yeux

  2. balde

    24 mai 2016 at 13 h 44 min

    la radio espace fm est une radio alimentaire. les autoritees guineennes doivent prendres des dispositions contre cette radio sinon un jour le peuple va se lever pour allez saccager cette radio.lamine guirrassi et son clan arnaquent les hommes politiques dans le cadres du chantage mediatique a causes de l argent

  3. lyvi

    22 juillet 2016 at 10 h 25 min

    ce qui pense que Lamine Guirassy empêcher lamine d’être indépendance de sa Radio
    Alors allé-y Dormir ce vous.
    Mais les Guinéens digne ne vont jamais oublier la guinée pour qu’il Émerge.

  4. lyvi

    22 juillet 2016 at 10 h 26 min

    OntDit Merci ABOUBACAR LIBRE HOMME

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top