Actualités

Enseignement Supérieur: Cette plainte des diplômés de l’Ecole Supérieure du Tourisme et Hôtellerie

diplomesDepuis près d’un an qu’ils ont terminé leur cycle universitaire, les diplômés de l’Ecole Supérieure du Tourisme et Hôtellerie dont la direction se trouve à  kipé Dadia, dans la commune de Ratoma, ont du mal à entrer en possession des documents liés à leur cycle.

Selon des témoignages recueillis par notre rédaction,  le seul motif avancé par la scolarité de L’ESTH, est que les machines contenant les données liées aux diplômes et autres documents des étudiants, sont en pannes.

Un argument qui semble farfelu dans la mesure où, selon les diplômés eux-mêmes, il y a plus d’un mois qu’ils courent derrière leurs documents, certains pour des besoins d’études supérieures à l’extérieure,  d’autres pour des besoins d’emplois ici sur place.

Mais malheureusement par l’indifférence et l’inactivité de la direction générale de cette école supérieure, ces jeunes finiront tous par perdre ces opportunités d’étude ou d’embauche qui s’offrent à eux en ce moment.

Pire,  à en croire un étudiant de la toute première promotion de cette école supérieure du tourisme hôtellerie, interrogé par mosaiqueguinee, c’est  que la Directrice générale, Dame Toure, n’a jamais été sur place pour se concentrer sur les activités de l’école,  mais également, les cours donnés au sein de l’école ne sont nullement en adéquation avec les besoin notamment dans les hôtels huppés de la place.

Si le ministère de l’enseignement supérieur ne tourne pas le regard sur ce qui se passe maintenant à l’ESTH, ces diplômés sans leurs diplômes, risquent d’y créer des troubles.

Affaire à suivre….

Mamadou Oury Diallo pour mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top