Actualités

Siguiri : Stop à la violence futile ! De toutes les façons, celui pour qui vous vous entre-tuez, a toujours su bien vous récompenser (Par Moussa Tatakourou)

image

Chères frères Singuirika, ne savez-vous pas que c’est une honte pour nous, ces violences répétées ?
Ne savez-vous pas que la violence est devenue notre identité ?
Ecoutez-vous les médias pour savoir que ce que vous faites, est honteux ?
Et tout cela pour quelqu’un qui nous a récompensés par des actes ingrats depuis qu’il est devenu président.
Il est important à un moment donné de se ressaisir surtout quand nous savons que nos efforts sont payés par l’ingratitude.
Faisons un peu l’autopsie violences et des dégâts que nous avons connus, depuis que ce Monsieur est venu en politique avec son parti.
Maisons démolies, des pertes en vies humaines lors des manifestations politiques dont les âmes sont oubliées, les bâtiments administratifs incendiés, même la bibliothèque qui servait de repère  pour le territoire du Soudan Français, actuelle Afrique de l’Ouest, n’a pas été épargnée.
De nos jours, nous sommes obligés d’aller à Dakar, au Sénégal pour copier ce que le Sénégal était venu faire à Siguiri avec nos originaux quand il y avait des conflits domaniaux.
Sur le plan du tissu social, nos frères et sœurs, à l’époque fidèles au président Lansana conté et a son parti le PUP, n’avaient-ils pas été traités de bâtards, de chiens ? Même ceux parmi eux que ont créé leur propre parti politique n’ont pas été épargné, n’ont-ils pas été détestés comme du poison.
Si toute la Haute Guinée et laa forêt, ont été séparées de la basse-côte, Siguiri, ma ville a été toujours strict et plus dure contre les gens, nos frères de la Guinée maritime se comptaient sur les bouts d’un doigt dans ma ville natale, Siguiri.
En 2010 les ressortissants du moyenne Guinée, ont vu le pire lors des violences post-électorales à Siguiri, si nous avons été aimés par beaucoup de personnes à l’époque qui voulaient que l’homme soit au pouvoir à cause de notre violence, de nos jours, nous sommes mal aimés à cause de notre propension à la violence car l’objectif recherché étant atteint, et aujourd’hui on nous dit partout que trop c’est trop.
D’ailleurs je ne peux pas me taire sur son nom je parle bien du président Alpha Condé et son parti RPG-ARC-CIEL, le quel dit aujourd’hui qu’il en a marre des violences a Siguiri.
Sékou Savané est mon témoin car c’est à lui-même qu’il avait posé la question devant toutes les sections réunies après la fusion des partis politiques dans la famille du RPG, il a reçu la délégation de la Haute Guinée dont je faisais partie au palais Sékhoutouréah, il n’a pas tardé de demander à celui-ci quand il avait la parole « pourquoi vous êtes violents à Siguiri, chaque fois, c’est à Siguiri que j’ai des problèmes, même tout dernièrement vous vous êtes attaqué aux gens ? », Savané répond en disant : « mais dernièrement, on était pas seul, Kouroussa aussi était dedans ».
Vous êtes violents pour la cause de quelqu’un qui vous  déteste à cause de cette violence. Que voulez-vous enfin ?
Même quand d’autres personnalités politiques, viennent à Siguiri, on leur barre la route tout simplement parce qu’ils ne sont pas de la même obédience politique qu’Alpha Condé.
Le dernier cas, c’était Hadja Halimatou Dallein Diallo, et personnellement j’ai vu un refus catégorique des autorités communales de Siguiri que la signature de mon mariage se fasse à l’état civil de Siguiri, parce que simplement le mari de ma marraine s’appelle El Hadj Cellou Dalein Diallo.
Je suis sûr que même sur son éventuel rêve de 3eme mandat, nous serons les premiers à Siguiri à scander :  « kè ni kouroussi Alpha Condè »
Son silence dans ce problème de Siguiri, ne signifie-t-il pas quelque chose ?
J’en ai marre ! Si vous voulez, entredéchirez-vous là-bas, entretuez-vous, saccagez tout Siguiri comme vous l’avez toujours fait par le passé, ne vous entendez jamais, c’est votre affaire.
Il est temps, grand temps que les fils et filles de Siguiri, agissent, prennent leurs responsabilités en faisant la part des choses pour l’avenir de cette préfecture. Qu’il lui plaise ou pas vous. Car lui il n’a que 4 ans d’avenir politique mais l’avenir de Siguiri est à l’infini.
Chers frères et sœurs, l’histoire nous attend dans l’avenir, nous avons tout perdu à cause de ce pouvoir, il est venu le temps pour nous de faire une pause, de mettre une sourdine à nos querelles de clocher, qu’on se donne la main pour un avenir durable de Siguiri.
Beaucoup des dégâts sous le régime défunt sont restés à jamais en travers de nos gorges. N’acceptons pas de revivre les mêmes affres aux soleils d’Alpha Condé, pour qui nous avons tout perdu, pour qui nous avons versé du sang.
Chers frères et sœurs de Siguiri
A qui profite ces multitudes de conflits que nous traversons depuis plusieurs moments? A la ville de Siguiri ? Non, je ne le crois pas. Aux politiciens véreux et sans scrupule ? Peut-être. Au parti ? Je pense qu’à Siguiri, nous lui avons tout donné: nos vies, nos biens et notre bonheur sacré. Il est bon de temps en temps de prendre du recul, et d’avoir une vision d’ensemble.
Pour reprendre l’autre « Il faut apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons périr ensemble comme des imbéciles »
Il est temps de dire que Siguiri n’appartient ni au RPG-ARC-CIEL, ni au Président Alpha Condé. Siguiri est aux siguirikas !

Moussa Tatakourou Diawara,
Fils ressortissant de Siguiri,
journaliste au site d’information : mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top