A LA UNE

Insécurité et délinquance : Bientôt des policiers dans les écoles

IMG_20160527_152132Des conseils locaux de prévention de la délinquance dans toutes nos communes, et des policiers déployés dans des écoles pour plus d’éducation civique des élèves afin de lutter contre la délinquance, sont les deux nouvelles initiatives vers lesquelles se tourne le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile.

Le ministre Me Abdoul Kabélè Camara, l’a révélé au cours d’une conférence qu’il a co-animée ce vendredi 27 mai 2016, à la maison de la presse. Cette rencontre d’information, organisée par l’association COGINTA, visait à informer le public sur le processus de mise en place de la Police de Proximité.

Dans son intervention préliminaire, le ministre a fait savoir que son administration, appuyée par les partenaires, dans le cadre de la concrétisation du projet Police de proximité, travaille à la réalisation d’une initiative appelée Policier référent.  Il s’agit de déployer des policiers dans les écoles pour  échanger avec les élèves sur les notions de citoyenneté et de prévention de la délinquance.

Pour un début, trente (30) fonctionnaires de police vont être déployés dans des écoles pilotes. En mettant en application cette mesure, le ministre s’attend à ce que soit brisée la barrière entre la police et les jeunes qui ont le plus souvent une mauvaise appréhension des services de sécurité.

Interpellé par un journaliste de mosaiqueguinee.com sur l’autre  mesure phare qu’il venait d’annoncer, les Conseil Locaux de Prévention de la Délinquance, qui seront installés dans les différentes communes du paysle ministre a indiqué que l’objectif est de mener des réflexions sur les problèmes d’insécurité dans les communes respectives. Ces conseils produiront des approches locales de lutte contre la délinquance et l’insécurité , à travers un plan local. 

Le ministre promet aussi la rédynamisation d’un service général fonctionnant 24H/sur 24,  au sein des commissariats, qui permettra aux citoyens d’être bien accueillis et bien orientés. 

A en croire les conférenciers, ces policiers ne remplacent pas les maitres d’éducation civique. Et cette initiative ne devrait pas être considérée comme une occupation de l’espace scolaire par la police.

Selon le ministre, ce concept de police de proximité, est une approche des services de police visant à se rapprocher de la population tout en mettant celle-ci au centre du dispositif de sécurité intérieure.

Thierno Amadou Camara

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top