Actualités

Dégradation de la desserte en courant : Les groupes de AON, à l’arrêt faute de carburant

image

On en sait un peu plus sur les raisons de la soudaine dégradation de la desserte en courant électrique à Conakry, depuis 72 heures.
La faute à l’Etat qui n’a pas payé de carburant pour continuer à faire fonctionner les Groupes de AON, une société mauritanienne, qui a remis à flot les équipements livrés par Asperbras.
Conséquence, tous les Groupes de cette société, seraient à l’arrêt depuis donc trois jours, ce qui représente près de 100 mégawatts d’énergie de moins sur le réseau d’EDG.
La Guinéenne de l’Electricité, face à cette situation, ne peut que rationner le courant, en privant presque toute la banlieue de Conakry, de courant le jour.
En attendant que cette situation se normalise, on apprend que les Groupes de K-Energy, pourraient s’arrêter aussi le 09 juin, si jamais l’Etat ne commence pas à payer la société à laquelle appartient cette centrale.
Le stock de carburant (du gasoil 1), de K-Energy, s’épuiserait à cette date.

Demba Sidicki

Commentaires

commentaires

3 Commentaires

3 Comments

  1. CISSE

    30 mai 2016 at 18 h 37 min

    DEPUIS L ARRIVE DE ALPHA CONDE EN GUINEE, L AUTORITE DE L ETAT EST BAFFOUE

  2. oury

    31 mai 2016 at 11 h 57 min

    vous mentez , il y a suffisament se carburant , c est la foudre qui a emdomager les installations electrique

  3. Bangoura

    31 mai 2016 at 13 h 45 min

    Les sites guinéens préfèrent désinformer les lecteurs,au lieu de les informer.Les journalistes guinéens ne recoupent pas les informations avant de les publier,c’est très grave.Ils(les journalistes) informent les lecteurs á partir des rumeurs et ils ignorent jusqu’á présent l’éthique et la déontologie de leur métier

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top