A LA UNE

Le TPI de Kaloum, annule le congrès du CNP-Guinée et réaffirme : « El Hadj Mamadou Sylla, n’avait ni pouvoir, ni qualité, ni droit de convoquer le congrès du 23 Avril 2016 »  

[checklist][/checklist]

cisse-cnpLe CNP-Guinée, n’en a pas fini avec ses déboires. Alors que ceux qui ont forcé un congrès le 23 avril, en toute ‘’illégalité’’, pensaient avoir annihilé toute contrariété possible, les voici face à une décision pour le moins embarrassante, rendue par le TPI de Kaloum, dans le bras de fer judiciaire dans lequel étaient engagés les sieurs Mamadaou Sylla et Sékou Cissé.

Une mise au point avant de continuer, c’est d’ailleurs la raison principale autour de laquelle le gouvernement, a tissé la toile de son argumentaire dans cette affaire, c’est de dire qu’on ne peut faire de reproche possible à la justice, dès l’instant que ce sont deux des responsables du CNP-Guinée, en l’occurrence El Hadj Mamadou Sylla et Sékou Cissé, qui ont saisi cette justice. Par conséquent, celle-ci, avait obligation d’aller jusqu’au bout dans son travail.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, le gouvernement avait pris un communiqué pour déclarer le congrès tenu le 23 Avril dernier, nul et de nul effet, parce que l’un des acteurs du bras de fer judiciaire, El Hadj Mamadou Sylla, était passé outre, sans se plier à une recommandation de la Cour d’Appel, qui demandait à toutes les parties de sursoir à la tenue dudit congrès, jusqu’à ce qu’elle se prononce.

Nous voici finalement rendus au terme de cette bataille judiciaire qui a toujours tourné en faveur de M. Sékou Cissé.

La justice avait à se prononcer sur deux questions : El Hadj Mamadou Sylla était-il fondé pour convoquer un congrès du CNP-Guinée ? et subséquemment, les conditions de convocation du congrès du 23 avril, étaient-elles légales ?

Le TPI de Kaloum, a tranché définitivement ce mardi. Dans son ordonnance, le tribunal conclu que M. Mamadou Sylla n’avait ni pouvoir, ni qualité, ni droit pour convoquer ledit congrès, par conséquent, il a purement et simplement annulé ce congrès.

Voici cet arrêt :

Arrêt_Tribunal_de Kaloum

Mamadou Pathé Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top