A LA UNE

Politique : Le bureau politique du RPG arc-en-ciel vole au secours d’Alpha Condé

Conf rpgCinq jours après le tollé suscité par les propos scandaleux du président  Alpha Condé au siège du RPG arc-en-ciel, le bureau politique national du parti a rencontré la presse pour tenter de recoller les brèches.

Au cours de cette rencontre tenue ce mercredi 1er  juin 2016 dans la salle de conférence dudit siège, des responsables du parti au pouvoir dont Sidiki Touré et Sanoussy Bantama Sow, ont répondu aux questions posées par les médias, tout en essayant de défendre Alpha Condé.

Ces deux cadres du RPG arc-en-ciel ont effectivement reconnu les piques du chef de l’Etat à l’endroit de certains cadres malinkés mais, affirment que les propos d’Alpha Condé n’étaient pas destinés aux habitants de la Haute Guinée.

« Nos militants étaient victimes de l’autorité de certains préfets, du gèle de certains sous-préfets et de l’exagération même de certains gouverneurs. C’est eux qui bastonaient nos militants. Et parmi ces gens, nombreux étaient des ressortissants des fiefs du RPG. Aujourd’hui, ce sont encore les mêmes personnes qui ont torpillé hier les militants du parti, qui viennent voir encore les mêmes frères, les parents pour leur dire voilà votre région est en retard, le professeur Alpha Condé ne veut rien faire pour vous », a indiqué Sidiki Touré, le chef de la communication du RPG arc-en-ciel.

Dans son intervention, Bantama Sow appuiera les propos de Sidiki Touré, avant de souligner que le RPG arc-en-ciel n’est pas pas un parti ethnique.

Avant cette conférence de presse, une rencontre des différents responsables des comités de base s’est tenue ce mercredi matin dans l’enceinte du siège du parti.

L’objectif de cette réunion était de rassurer les structures du RPG arc-en-ciel à Conakry et à l’intérieur du pays.

Selon Sidiki Touré, la rencontre a été médiatisée et retransmise en direct sur toutes les  radios communautaires de la Haute Guinée.

 Cette conférence de presse va-t-elle apaiser la situation? Les jours à venir nous en diront davantage !

Bangaly Kourouma !

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top