Actualités

Justice : un premier échec du gouverneur de Conakry face aux femmes de l’opposition républicaine

avocats femes républicainesTrimballé  par les femmes de l’opposition républicaine devant le Tribunal de Première Instance de Kaloum, le Gouverneur de la ville de Conakry, Mathurin Bangoura, a enregistré un premier échec ce mercredi  01 juin 2016,  face aux avocats de la partie civile.

Les débats de cette deuxième audience se sont concentrés sur la recevabilité ou non de la plainte. La défense a demandé au tribunal de rejeter cette plainte, estimant qu’est serait floue au sujet de l’identité des plaignantes. Selon Me Rajah, un des avocats de la défense, la citation n’est pas explicite sur la question.

Les avocats de la partie civile ont manifesté leur opposition à cette requête de la défense. Mais après une pause de dix (10) minutes, le juge en charge du dossier s’est prononcé en faveur de la partie civile.

« Les femmes de l’opposition républicaine…, nommément citées dans l’exploit de citation, ont le droit, la capacité, et la qualité d’agir en justice. Leur dossier est déclaré recevable et dans les jours à venir nous allons aborder d’autres questions », a  souligné Me Béavogui, avocat de la partie civile.

Contrairement à la première journée, le Général Mathurin Bangoura était bien présent ce matin à la barre. Lors d’une sortie médiatique, le gouverneur de Conakry avait reconnu être l’auteur de l’interdiction de la marche des femmes de l’opposition alors que celle-ci avait été autorisée par la délégation spéciale de Kaloum. Mais aujourd’hui, devant le juge, il a plaidé non coupable des faits qui lui sont reprochés.

Aucun avocat de la défense n’a accepté de s’exprimer devant de la presse. L’audience reprendra le 15 juin à venir, et Mathurin sera jugé.

 Bangaly Kourouma

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top