Actualités

Voici le discours prononcé par M. Mamadou Taran Diallo, à la tribune de la table ronde nationale sur le thème « Initiative pour un Développement Minier Responsable »    

ElhadjMamadouTaranDIALLODe par la diversité de ses ressources minières (bauxite,  fer, or, diamant, etc…), la Guinée est souvent qualifiée de scandale géologique.

Depuis l’indépendance, la préoccupation constante est comment valoriser ce potentiel minier pour en faire un levier de croissance et de développement économique et social du pays ?

La présente « Initiative pour un Développement Minier Responsable » participe de cette judicieuserecherche  de  redynamisation du secteur  fortement éprouvé par l’épidémie  Ebola et la tendance à la baisse des prix  des produits miniers observée depuis un certain temps.

Winston Churchill, Ancien Premier Ministre Britannique, a dit que « la responsabilité est le prix à payer du succès ». Partant, pour PCQVP Guinée, coalition d’organisations de la société civile guinéenne travaillant sur la transparence et la bonne gouvernance des ressources naturelles, l’Initiative pour un Développement Minier Responsable  est une opportunité d’établir une exploitation minière socialement responsable traduite par une optimisation des retombées en termesde développement économique et social à l’échelle nationale mais également des communautés environnantes.

C’est donc le moment et le lieu d’affirmer l’adhésion et le soutien de PCQVP Guinée en particulier et de la société civile guinéenne en général à cette importante initiative dont nos principales attentes sont :

  1. Une vision partagée, bien articulée accessible au public de ce que le gouvernement, dans sa responsabilité propre de conception, d’orientation, de conduite du développement et les sociétés minières veulent réaliser ;
  2. Une politique minière gouvernementale attractive, incitative et protectrice des investisseurs étrangers ;
  3. Une exploitation minière ayant un impact national et local profond sur le développement grâce aux pratiques des compagnies en matière d’embauche, de formation, d’acquisitions de terres, de logements des travailleurs, de constructions d’infrastructures, de mesures de santé, de sureté, de sécurité, d’approvisionnement, d’environnement, de fermeture de la mine et des relations communautaires.

En tant qu’acteur de la société civile, PCQVP Guinée et tous les acteurs de la société civile guinéenne, aux moyens de leurs  aptitudes de plaidoyer, d’information, de formation, de sensibilisation, de mobilisation et d’interpellation affirment leur disponibilité à participer à toute activité allant dans le sens d’une telle exploitation minière responsable en Guinée.

Le volontarisme et le soutien des acteurs sociaux appuyant l’expertise et la capacité de mobilisation financière de l’Etat, des compagnies et des partenaires au développement sont les clés de succès de la redynamisation du secteur minier guinéen.

Le partenariat constructif et productif entre l’Etat, les compagnies minières et la société civile est devenu une praxis. A preuves : l’ITIE (Initiative de Transparence des Industries Extractives), la révision du code minier et ses textes d’application en cours et la revue des contrats et titres miniers.

Ce partenariat porteur d’espoir decroissance et de développement pour éradiquer la pauvreté doit s’amplifier car les populations guinéennes attendent ici et maintenant, mieux et plus du secteur minier guinéen.

Puisse cette présente table ronde être enfin le début du commencement de l’indispensable et urgente relance minière post Ebola en Guinée au bénéfice du citoyen qui a hâte « d’avoir le miel minier sur sa langue plutôt que dans les oreilles ».

                                                       Conakry, le 03 juin 2016

Mamadou Taran DIALLO

Président du Conseil Mondial et de Publiez Ce Que Vous Payez Guinée (PCQVP)

mtdiallo84@gmail.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top