Actualités

Insalubrité à Conakry : quand les ordures et la pluie prennent la route en otage

Les pluies torrentielles qui se sont abbatues sur une bonne partie de Conakry dans la nuit de vendredi à samedi, ont encore mis en exergue l’insalubrité qui caractérise la capitale guinéenne. Sur l’autoroute Fidel Castro, la circulation a été momentanément interrompue par des eaux de ruissellement et des tas d’ordures, créant ainsi des bouchons entre Yimbaya marché et la Tannerie.

Plusieurs véhicules stagneront au milieu des eaux et certains risquaient  même de couler.

Les premiers constats révèlent que l’accumulation prolongée d’immondices aux abords de cet axe et le non entretien des caniveaux, sont entre autres faits à l’origine de ce calvaire  observé sur cette partie de l’autoroute Fidel Castro.

Depuis le début des grandes pluies en Guinée, Conakry a changé de visage. Avec l’absence d’une véritable politique d’assainissement, la capitale guinéenne est au merci des ordures. Mathurin Bangoura, nommé gouverneur de conakry il y’a moins de six (6) mois, avait indiqué qu’il n’a pas les moyens de sa politique. Autrement, la population devra encore attendre avant de voir la concrétisation du fameux et traditionnel slogan « Conakry ville propre ».

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top