Actualités

Défaite du Sily national face au Swaziland: Le Ministre Siaka Barry déçu

SSSBBBBLe Match était très attendu, tous les regards étaient tournés vers le Swaziland, l’espoir placé en Kanfory Lappe Bangoura pour frapper le poussin en face. Hélas, les fanatiques du Sily en ont eu pour leur compte. Le Sily a été malmené par l’équipe du Swaziland.

Au lendemain donc de cette défaite qualifiée de honteuse par certains, le ministre en charge des sports dit être déçu de ce résultat, mais il déclare ne pas en être tout de même étonné.

C’était dans l’émission ‘’CARREFOUR’’ sur Gangan fm ce lundi. Voici ce que le ministre Siaka Barry a dit en substance :

« je réagis à ce résultat avec un sentiment de déception, mais pas avec beaucoup d’étonnement. Ce qui est arrivé hier pouvait être prévisible. Si vous abandonnez l’essentiel pour vous livrer à ce qui est futile dans l’exercice de votre fonction, vous ne pouvez, vous attendre qu’à de tels résultats.

Notre fédération, vous savez que notre fédération, a fait tout sauf l’essentiel durant ces derniers mois, et très malheureusement cela a déteint sur l’atmosphère générale de notre football. Cela a donné le résultat d’hier.

Il y a un proverbe africain qui dit : « on ne regarde pas là où on est tombé et oublier là où on a trébuché. On a trébuché depuis longtemps, et c’est hier qu’on est tombé finalement. Je dis tout simplement qu’on doit à présent tirer les leçons, pour qu’on ait une prochaine fédération à la hauteur de nos attentes et de nos ambitions, l’année prochaine, et que cette fédération s’attelle non pas à des guerres d’ego, mais à la construction d’une équipe forte, dynamique et performante pour les prochaines échéances ».

Ainsi le ministre des sports en appelle à des réformes profondes et non superficielles du football guinéen. Et que cela passe nécessairement par la renaissance du sport à la base afin d’asseoir une pépinière efficace de joueurs locaux et talentueux pour ne plus qu’on compte sur des individualités à l’international qui sont incertains comme cela a été observé lors du match contre le Swaziland, dimanche.

Au-delà de toute cette volonté exprimée par le ministre Siaka Barry pour réhabiliter le football guinéen, aura-t-il les coudées franches, et une maitrise de la future fédération pour y arriver ? La question reste posée.

Mamadou Oury DIALLO mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top