Actualités

Eaux minérales : Attention aux dates d’expiration !

Eau CoyahEn plus de la qualité douteuse de plus d’une marque, c’est sûr, toutes n’ont pas été soumises aux analyses de laboratoires du service de contrôle de qualité, lui-même défaillant techniquement, il faut désormais faire attention à leurs dates d’expiration.

Comme vous pouvez l’observer sur cette image d’une des marques d’eaux minérales les plus anciennes sur le marché guinéen, avant de consommer toute eau minérale désormais, il faut bien fixer un œil sur cette inscription.

Pour cette marque, en tout cas, à en juger par ce qui est mentionné sur le sachet, la date d’expiration tombe sur ce mois de juin 2016.

En Guinée, les marchés sont inondés par un trop-plein de marques d’eaux minérales de tout poil. La plupart, sont fabriquées dans des conditions hygiéniques, méconnues des autorités de santé publique.

Il n’y a pas longtemps, la Direction de l’hydraulique, a engagé une opération de chasse aux marques non conventionnées, elle en a dénombré une centaine, rien que dans la région de Kankan.

Aujourd’hui, cela tombe sous les sens que la prolifération de ces marques d’eaux minérales de toute nature, pose de sérieuses inquiétudes de santé publique, dans notre pays. C’est une question qui devrait interpeler les autorités à tous les niveaux.

 

Demba Sidicki

 

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. Mouctar Barry

    9 juin 2016 at 14 h 19 min

    Moi je vois plutot 2017. Regardez bien à droite! Ce qui est mentionné sur le sachet (à gauche) l’a été lors de l’impression dudit sachet. La date d’expiration réeélle est portée à l’ensachage et là moi je vois 2017! Il est bon de se renseigner avant de publier des intox de nature à causer la psychose dans la population, M. Demba!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top