A LA UNE

Citoyenneté : Lanncement d’une campagne nationale de sensibilisation et 5 centres d’éducation civique à Conakry

IMG_20160610_121335A quelques mois des élections communales en Guinée, une double cérémonie de lancement d’une campagne nationale d’éducation civique, et d’ouverture officielle de Centres d’Education Civique et Electorale (CECE) dans les cinq communes de  la ville de Conakry, s’est tenue ce vendredi 10 juin 2016, dans un hôtel de la place.

Au cours de cet évènement, qui a réuni des représentants de la société civile, du gouvernorat de la ville de Conakry, de la Commission Electorale nationale Independante (CENI), et des partenaires au développement, l’objectif et le fonctionnement de ces centres, ont été expliqués au public.

Animés par vint-cinq (25) jeunes, sous la coordination du président du Conseil  Régional des Organisations de la Société Civile de Conakry (CROSC), Abdoul Sacko,  ces cinq centres ouvrent ainsi officiellement leurs portes grâce à des partenaires dont la fondation internationale pour les systèmes électoraux en Guinée (IFES-Guinée).

IMG_20160610_111509

Abdoul Sacko

« Les centres de Conakry, pour des raisons spécifiques à Conakry, dans cette première phase, auront pour activité, d’animer des journées portes ouvertes strictement au service des femmes. Des journées portes ouvertes pour les jeunes, mais aussi pour les leaders d’opinions, les collectivités, dans le cadre du civisme« , a déclaré Abdoul Sacko.

Le représentant de la CENI, Maxim Koivogui, se réjouira à son tour, de cette initiative, avant de remercier tous ceux qui ont contribué à la rendre possible. « Ce projet est d’une extreme importance pour la CENI parce que tout simplement, cette mobilisation que nous faisons autour des centres d’éducation civique et électorale, va constituer un bon socle d’accompagnement des activités concrètes que la CENI va mener. Que ça soit dans le domaine logistique, que ça soit dans le domaine de la préparation des acteurs qu’on appelle les membres des bureaux de vote ou de CACV, c’est l’éducation civique qui va en être le socle… », a-t-il déclaré.

Le ministre en charge de l’Unité Nationale, et de la Citoyenneté , Kalifa Gassama Diaby, à qui l’honneur est revenu de déclarer l’ouverture officielle de la campagne de sensibilisation, a profité de l’occasion pour demander à chaque Guinéen de refuser la manipulation politique et de participer aux efforts d’unification des fils et filles de ce pays.

Au cours de cette campagne, plusieurs activités dont des conférences, des foras, des spots et autres canaux de communication, seront utilisés afin de sensibiliser les acteurs sur des questions touchant à la  la vie nationale. Il sera surtout question de sensibiliser autour des élections, l’hygiène publique, la circulation routière, l’insécurité, mais aussi les bons comportements post-Ebola.

Thierno Amadou Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top