A LA UNE

Discours polémique d’Alpha Condé : Jusqu’à preuve du contraire, Alpha Condé n’a pas traité les cadres Malinkés de malhonnêtes (Devoir de mémoire)

Guinea's President Alpha Conde, leader of Rassemblement du Peuple de Guinea (RPG), attends the inauguration ceremony of the passenger harbor of Sandervalia in Conakry October 8, 2015. REUTERS/Luc Gnago/Files

Guinea’s President Alpha Conde, leader of Rassemblement du Peuple de Guinea (RPG), attends the inauguration ceremony of the passenger harbor of Sandervalia in Conakry October 8, 2015. REUTERS/Luc Gnago/Files

Nous avons farfouillé, nous avons aussi écouté d’abondance enregistrements audios et vidéos du discours prononcé le 28 Mai dernier, par le Président Alpha Condé, à l’occasion de festivités commémoratives de l’an 25 de son retour d’exil, nulle part et à aucun moment, il nous a été donné d’entendre le Pr Alpha Condé, traiter les cadres Malinkés, des gens les plus malhonnêtes de ce pays.

Dans la séquence incriminée, il a plutôt dit : « les gens qui m’ont le plus combattu, ce sont des cadres malinkés qui partaient voir Conté pour se faire nommer pour combattre le RPG… ».

Jusqu’à preuve du contraire, pour notre part, devant l’histoire, c’est ce qu’Alpha Condé, a dit, ni plus ni moins. Mais jamais l’expression ‘’cadres malinkés malhonnêtes’’.

Avec le recul, il est à dire trois choses :

Primo-Les journalistes qui étaient au siège du RPG-Arc-en-ciel, ou tout au moins la plupart, ont fait une transcription erronée de ce pan du discours d’Alpha Condé ; On peut mettre cela au compte d’une erreur professionnelle. Sous l’empire de l’excitation, ça peut arriver.

Deuxio-Tous les autres confrères notamment ceux des émissions politiques et tous les hommes politiques qui ont dit leur indignation suite à ce discours, mais qui n’étaient point présents au siège du RPG-Arc-en-ciel, se sont fiés des comptes-rendus des médias qui étaient présents à l’occasion, et ont fini par être induits en erreur ;

Tertio : La vérité n’est pas forcément dans le nombre. Seuls quelques confrères comme Antoine Kourouma d’Espace TV et Ibrahima Sory Traoré, Administrateur Général de guinee7.com, ont résisté à un mensonge gros comme une baudruche, qui a fini par se dégonfler.

Pour finir, nous disons ceci : nous ne disons pas que le président Alpha Condé n’a pas toisé ou insulté l’ethnie Malinké, au contraire. Dans le discours en question, tout ou presque, gestuelle, regard, accent, tonalité, renvoient à avilissement de l’ethnie malinké, mais aussi à un rabaissement à la fois des valeurs cardinales qui sont siennes et du combat qui a été sien, le long de la longue et pénible odyssée kafkaïenne qui a été celle d’Alpha Condé, de la période de clandestinité à la lumière des lambris dorés du palais Sékoutoureya, en 2010.

Toutefois, il n’a ni traité les cadres malinkés de malhonnêtes, ni dit : malinkés, malinkés, c’est quoi ? plutôt : malinkés, malinkés, haute Guinée !

Nous savons que des esprits retors raconteront toutes sortes de vilainies sur notre compte, après lecture de ce papier, tant mieux ou tant pis !

Cela ne nous effraie ni nous gêne. Il en va parfois du métier. Nous en sommes conscients, mais nous estimons qu’il était un devoir péremptoire pour nous, en tant que journaliste, d’aider à rétablir cette vérité historique.

A bon entendeur, salut !

Aboubacar Diallo

Commentaires

commentaires

7 Commentaires

7 Comments

  1. Manzo

    11 juin 2016 at 3 h 25 min

    Vous aurez du commencer par fouiller et décanter avant d’amplifier cette fausseté,vous de espace Fm!
    Comme vous croyez que le journalisme se limite à l’effet sensationnel dépourvu de toute éthique,alors vous finirez par comprendre pourquoi vous ne serez jamais considérés comme des journalistes professionnels!
    Mais bon,personne ne se plaindra de ce genre de comportement dans un pays où la confusion des genres et des rôles,reste le sport favori des uns et des autres.

  2. keita

    11 juin 2016 at 6 h 53 min

    Merci Aboubacar poue cet éclairage.
    comme tu le dis si bien il n’a jamais été question dans le discours du chef de l’état de traiter ni tous les cadres malinkés ni toute la communauté de malhonnête.
    il s’adressait à un certain nombre de personne et cela est claire dans son discours.
    Je pense pour ma part que le RPG devrait aller en jistice contre ceux qui ont organisé ce grand mensonge. ce sont eux qui ont insulté les malinkés. wa sallam

  3. A. Wurie

    11 juin 2016 at 8 h 34 min

    Aboubacar Diallo combien de million que tu a eu pour cet article.

    • Bangoura

      11 juin 2016 at 11 h 44 min

      A.Wurie,pourquoi voulez-vous que vos mensonges soient toujours une vérité en guinée? Vous etes contre tous ceux qui pensent autrement comme vous

    • Bangoura

      11 juin 2016 at 12 h 20 min

      A.Wurie,vous avez certainement pensé que ton oncle Cellou Madoff Dalein Diallo pouvait tirer profit de cette désinformation,mon frère,vous avez complètement tiré á terre

  4. famoudou

    11 juin 2016 at 11 h 38 min

    aboubacar diallo , tu as parfaitement raison . tellement que tu as raison , que tu es meme oblige de faire passer ton article dans tous les medias guineens y compris les sites d’internet en ligne pour clarifier cet pan du discours d’alpha conde. alpha conde n’a jamais utilise le mot malhonnete dans son discours jusqu’a la fin. j’ai ecoute et reecoute plusieurs fois le discours en entier ,je n’ai jamais entendu le mot malhonnete. donc aboubacar diallo ,tu es face a un defi de memoire historique pour retablir cette verite urgente. aboubacar diallo , tu as deja donne la principale raison de cette polemique , ce sont les journalistes qui etaient presents au siege du rpg. c’est eux qui ont mal interprete les propos du chef de l’etat pour donner un qualificatif de leur preference a fin de creer cette polemique, en choisissant le mot malhonnete ,que le chef de l’etat n’a jamais utilise. franchement ,aboubacar diallo ,tu es oblige imperativement d’amplifier cet article dans les medias guineens pour reetablir cette verite urgente. loin de defendre alpha conde, mais tu as raison de dire la verite telle qu’elle est.

  5. Bangoura

    11 juin 2016 at 12 h 14 min

    En Guinée,c’est le journalisme sensationnel.Les journalistes guinéens ne recoupent jamais les informations avant de les publier sinon cette erreur n’allait pas etre commise.Ils(les journalistes) devaient écouter d’abord tous les enregistrements en question avant d’accuser á l’aveuglette le Pr Alpha Condé d’avoir tenu des propos á l’encontre des malinkés,c’est ça le journalisme professionnel.Si les journalistes guinées ne font pas attention,ils finiront un jour de mettre le feux au pays á cause de la désinformation

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top