A LA UNE

ARMP : Guillaume Curtis passe la main à Jonas Mukamba avec un goût d’inachevé

IMG_20160613_145918

De la gauche vers la droite, Guillaume Curtis (le DG sortant), l’inspecteur d’Etat, et Jonas Mukamba (le rentrant)

A moins de deux ans de sa mise en place, l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP), accueille son deuxième Directeur Général. Sous la direction de l’inspection générale d’Etat, l’ancien DG de l’ARMP, Guillaume Curtis, a passé le témoin ce lundi 13 juin 2016,  au nouveau patron de cette institution, Jonas Mukamba Kadiata Diallo. La cérémonie s’est déroulée au petit palais, dans la commune de Kaloum.

Dans son discours de circonstance, le sortant, Guillaume Curtis, est revenu sur certains progrès réalisés depuis la mise en place de cette institution. « Je quitte l’ARMP avec un goût d’inachevé », a-t-il fait savoir. Parmi les chantiers à ouvrir au sein de l’ARMP, Guillaume Curtis recommande à son successeur, « la réalisation du premier audit indépendant sur un échantillon de trois (300) marchés, identifiés pour une grande partie par un  algorithme; la mise en place de l’Organisme Indépendant  de Certification des Entreprises (OICE); et la projection de l’ARMP dans les régions administratives ». Il encouragera ensuite ses anciens collaborateurs, avant de souhaiter plein succès à son successeur.

Pour sa part, le nouvel entrant, conscient des conditions dans lesquelles son prédécesseur a été débarqué, a insisté sur la nécessité que l’ARMP soit marquée par  une bonne gouvernance. « Chers collaborateurs, la bonne gouvernance sera notre préoccupation de tout instant dans l’exercice de nos fonctions « , a déclaré Jonas Mukamba. 

Le limogeage de Guillaume Curtis le 27 mai dernier, à la tête de l’ARMP, avait été précédé par de multiples crises liées à la gouvernance de l’institution.

En sa qualité d’autorité administrative, L’ARMP est chargée d’assurer la  régulation independante des  marchés publics et des délégations de service public en Guinée.

Thierno Amadou Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top