Actualités

Mes mots, mes lettres et mes blancs ! (Par Kabinet Fofana)  

IMG_0381L’histoire contemporaine de notre pays s’est écrite avec plusieurs marqueurs et son avenir poursuit de même d’être imprimé.

Et comme toute entité sociale, elle a mis en scène des célébrités et des spectateurs. En somme , tous ont joué une partition dans la grande chorale de notre chère Guinée.

Nous devons l’assumer !

Les jeunes que nous sommes , puisqu’il en est ainsi de la frange importante de la population guinéenne , avons tous les repères aujourd’hui qui sont la matière de notre gouverne , le réflexe nécessaire et la maestria pour faire de l’entreprise GUINÉE la plus grosse et réussie firme Sociale.

Autant nous sommes éligibles, autant nous constituons un électorat sans second.

Cela nous le pouvons !

Pour y parvenir, au plan politique, nombre d’entre nous devrons nécessairement  conquérir et exercer le pouvoir politique, donc s’engager à l’image de ceux qui promeuvent les initiatives privées. Aussi constituer des forces de réflexion et de proposition (la société civile).

Nous nous connaissons mieux qu’un tiers à nous.

A nos amis jeunes de la diaspora, vous devriez aussi jouer une partition énorme, oser.

Mes lettres, mes mots et mes blancs ne concourent pas à remettre systématiquement en cause l’action des seniors. Aucunement pas !

Plutôt mes lignes interpellent le sens citoyen des uns et des autres à réaliser quant à la grande marche que nous devrons entamer pour la relève prochaine. Parce que ce n’est à l’épilogue qu’on doit se rendre compte qu’on devait initier de grandes enjambées.

Donc la vieille école devra sans doute aucun servir de levier pour amorcer la grande transition psychologique.

Nous avons une Nation à guérir, tâchons tous donc jouer un rôle essentiel pour soigner cette blessure.

 

Kabinet Fofana

Politologue

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top