Actualités

L’exaction de trop commise par Issa Camara et ses hommes, à l’origine d’un soulèvement populaire à Mali : 17 blessés dont deux par balles

VVVMMCalme précaire à Mali, à l’extrême nord de la Guinée où 17 blessés dont deux par balles, ont été dénombrés, au terme d’une journée de violences, consécutive à un abus d’autorité dont se sont rendus coupables le commandant du camp militaire de la localité, le Colonel Issa Camara, un ex membre influent du CNDD et ses hommes.

A l’origine du soulèvement populaire, un cas de trop d’exactions que font subir ce Colonel et ses hommes aux populations de la localité.

En effet, les hommes de Colonel Issa Camara, sont accusés d’avoir battu à mort un citoyen, un jeune chauffeur, qui aurait obstrué le stationnement du véhicule de leur commandant.

Informées de cet abus de trop, les populations n’ont pu contenir la rage sur leurs cœurs, ce qui finira par dégénérer.

Les cas de blessés ainsi enregistrés, font suite donc aux affrontements qui ont opposé dans la journée de ce vendredi, populations exacerbées par les agissements du commandant du camp de Mali et militaires dudit camp.

Venu en sapeur-pompier, le Gouverneur de la région de Labé, M. Sadou Keita, n’a pu que constater les dégâts. Il s’est rendu à l’hôpital préfectoral au chevet des blessés, ainsi qu’au camp.

Dans la soirée, le calme était revenu à Mali où les nerfs restent à vif.

Mais la question qui demeure, est celle de savoir : est-ce Issa Camara qui a ordonné à ses hommes de faire usage de balles réelles contre les citoyens ? Une enquête devrait être ouverte.

Une chose reste sûre, les populations de Mali, auront du mal désormais à cohabiter avec ce Colonel, connu pour être un homme brutal et violent.

Nous y reviendrons !

Yamba Yamba

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top