A LA UNE

Voici comment l’exclusion de Ousmane Kaba et Mamadou Diawara, va modifier le rapport de force au parlement et soumettre Alpha Condé au dictat de Sidya Touré

Alpha CondéC’est officiel depuis ce vendredi 17 juin. Au terme d’un renouvellement soudain des commissions à l’assemblée nationale, ce qui n’est point intervenu après trois années depuis le début de la législature présente, le bureau lui, n’ayant pas été touché, -les députés Dr Ousmane Kaba et Mamadou Diawara, ont, non seulement perdu leurs postes, mais exclus aussi des rangs du Groupe parlementaire RPG-Arc-en-ciel.

Outre le fait que ces décisions, par la précipitation et la procédure biaisée, par lesquelles, elles ont été prises, sont loin de faire l’unanimité au sein de la grande famille de la majorité au pouvoir, l’actuelle gouvernance ne se résumant pas au seul RPG-Arc-en-ciel, il faut dire qu’elles imposent des conséquences politiques immédiates au sein du parlement guinéen.

On sait que le RPG-Arc-en-ciel, pour disposer, ne serait-ce que d’une majorité qualifiée au sein de l’hémicycle, il a fallu qu’il compte sur l’apport de partis alliés, y représentés.

Aujourd’hui, en se privant de deux sièges, le RPG-Arc-en-ciel, se prive automatiquement de cette majorité qualifiée et se soumet au dictat de son nouvel allié, l’UFR et son Groupe parlementaire.

Conséquence, Sidya Touré, du haut de son poste de Très Haut Représentant du Chef de l’Etat, est remis au centre du débat et des prises de décisions au sein du parlement guinéen.

Ce qui expose le président Alpha Condé, aux désidératas de son nouvel allié, l’ancien Premier Ministre Sidya Touré, qui pourrait ainsi exiger des choses et les obtenir, moyennant les voix de ses députés.

Comme on le voit, le rapport de force à l’assemblée nationale, du fait de ces exclusions à la hussarde, s’en trouve modifié, le leader de l’UFR, s’en trouve remis en selle, à la clé de gros risques désormais pour Alpha Condé et son Groupe parlementaire.

Oui, le prix de décisions épidermiques… !!!

Bouba

 

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. Bangoura

    18 juin 2016 at 12 h 08 min

    Oh la presse de sensation! Le BPN du RPG-Arc-en-ciel a longuement réfléchi avant de prendre cette décision d’exclure les deux députés donc les avantages et les conséquences ont été pesés.Vous(journalistes) avez bel et bien été á l’école mais pas du tout intelligents

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top