A LA UNE

Assemblée Nationale : retour sur les péripéties d’une réorganisation différée

assembleeConformément au chronogramme d’activités de la session des Lois en cours, les élus du peuple devaient procéder le vendredi 17 juin dernier, au renouvellement du bureau de l’Assemblée Nationale et à la recomposition des commissions parlementaires. C’est une disposition du  règlement intérieur  en vigueur qui l’impose. Seul le président de l’Assemblée Nationale est élu pour la durée de la législature.

Selon le même règlement intérieur, l’élection du bureau et la répartition des postes au parlement doivent tenir compte de la majorité. Les députés issus des rangs de l’opposition ne sont pas d’accord avec ce passage du règlement intérieur qui favorise le parti majoritaire au parlement, le RPG ARC EN CIEL.

Pour trouver un terrain d’entente, les élus de la nation ont mis en place un comité de négociation composé de six (6) députés à savoir: les honorables Aliou Condé, Mariama Tata Bah pour le groupe parlementaire des libéraux démocrates , Amadou Damaro Camara, Abdoulaye Bernard Keita pour le RPG ARC EN CIEL,  Deen Touré et Cécé Balamou pour l’Alliance républicaine.

Le comité a livré ses premiers résultats ce vendredi, à l’occasion de la plénière qui était consacrée au renouvellement des instances.

Et c’est l’honorable Amadou Damaro Camara , président du groupe parlementaire de la majorité, et membre de la commission de négociation, qui a livré le message. « Nous sommes convenus que cette plénière constate qu’il y a eu des avancées significatives dans les négociations sur le règlement intérieur et que les négociations naturellement n’ont pas pu s’achever » a-t-il déclaré.

Par conséquent, poursuit-il, le comité suggère à la plénière qu’une résolution soit prise pour reconduire le bureau en tant que tel et que les négociations continuent pour que le règlement intérieur soit voté pendant la session prochaine, au mois  octobre.

D’ici là, à cause de certaines migrations à la tête et dans les commissions de part et d’autre, que la plénière prenne acte des ajustements qui vont avoir lieu d’ici le vote du nouveau règlement et la recomposition des différentes commissions, selon ce nouveau règlement, a indiqué le député Amadou Damaro Camara, porte-parole de la commission de négociation.

Après ce compte-rendu, les députés ont pris la résolution qui reconduisait l’actuel bureau de l’Assemblée Nationale.

Suite au réajustements opérés à la tête de certaines commissions, les députés Ousmane Kaba, Mamoudou Diawara du PTS et Alpha Sila Bah ont perdu leurs postes de présidents de commissions au profit respectivement de Michel Kamano à la tête de la commission économie finance et plan, N’fadima Magassouba pour la présidence de la commission délégation et Sinata Christian Touré à la commission communication et  information.

En ce qui concerne Jean Marc Telliano, il a été maintenu à la tête de la commission de la fonction publique et de l’emploi par son nouveau groupe parlementaire, les libéraux démocrates, après son départ de l’Alliance républicaine au profit de libéraux.

Pierre Guilao pour mosaïqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top