Actualités

Examens nationaux : Coup d’envoi ce lundi, la question du principe de la double correction

kouroumaUn peu plus de 392 mille candidats, participeront aux examens nationaux, tous paliers confondus, cuvée 2016.
L’annonce a été faite par Dr Ibrahima Kourouma, ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation, qui est apparu à la télévision nationale, samedi soir.
Dans son allocution, il a mis en garde toute personne qui essayera de passer outre les mesures édictées en vue de l’intégrité de ces examens.
Il a rappelé un tombereau de ces mesures, entrant dans le cadre du principe tolérance zéro, reconduit : interdiction de l’usage du téléphone en salle d’examen par tout candidat, examinateur ou encadreur, l’interdiction de toute fraude, celle des internats en période d’examen…
Toutefois, c’est le lieu d’insister pour une observance stricte du principe de la double correction.
Un principe qui, on peut le soupçonner, est difficilement tenu, avec le délai court, trop court imposé aux correcteurs pour finir les corrections, pour que les résultats soient rendus publics, dans un délai ne dépassant pas les deux semaines.
Entre cet impératif de rendre vite disponibles les résultats et celui d’une correction soutenue du travail des candidats, il faut accorder plus de temps et imposer plus de rigueur en ce qui concerne la correction, pour éviter que le travail soit fait à l’as de pique, à ce niveau très important.
Le coup d’envoi de ces examens nationaux, session 2016, sera donné demain lundi 20 juin, par l’Entrée en 7èm année.
Un millier d’agents de sécurité et autant d’agent de santé, sont mobilisés sur toute l’étendue du territoire national, à la faveur de ces examens.

Demba Sidicki

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top