A LA UNE

Tourisme-hôtellerie-artisanat: les ambitions et les chantiers du ministre Thierno Ousmane

image

Depuis six mois, le ministère de l’hôtellerie, du tourisme et de l’artisanat est occupé par M. Thierno Ousmane Diallo, précédemment ministre de l’Elevage et des Ressources animales. Il était cette semaine dans l’émission ‘’café débat’’, chez nos confrères de Gangan TV.
D’entrée, le ministre a fait remarquer que contrairement à ces prédécesseurs qui auraient pu être étrangers à ce secteur, lui est dans son monde. La preuve en est qu’il a exercé durant quatorze ans dans le monde de l’hôtellerie  en Guinée.
Comment  valoriser tout le potentiel touristique dont la Guinée regorge ?
La solution n’est pas magique pour le ministre Thierno Ousmane, il faut faire en sorte qu’il ait un climat de paix et de sérénité continu dans le pays.
« Que les guinéens apprennent à avoir le sourire au moins », car dit-il, quand nous avons toujours le visage crispé même à notre aéroport ici, les gens ne peuvent pas tout le temps venir!
Au-delà de ces préalables susmentionnés, visant à attirer des visiteurs par un climat de paix et le sourire, signe de l’accueil chaleureux , et qui incombent à tout guinéen,  l’invité de Café Débat dit être bien servi déjà par le président Alpha Condé qui focalise beaucoup d’attention et de moyens dans la construction des hôtels dignes d’accueillir plusieurs et différents types de visiteurs.
Sur ce plan, il rassure que la Guinée est prête à développer le véritable tourisme d’affaires, qui a fondamentalement besoin d’un climat de sérénité et des hôtels comme ceux qui verront très bientôt le jour ici.
 »je compte laisser mes traces dans ce secteur avant mon départ »
Plus loin, Thierno Ousmane dit être engagé à laisser ses traces dans ce secteur avant de partir.
Ainsi il mettra avant, le focus sur la formation des ressources humaines pour répondre professionnellement aux besoins de ce secteur car selon lui, on ne s’improvise pas hôtelier, agent touristique, encore moins artisan, on choisit, et par conséquent il faut en avoir la formation. Il dit être déjà sur beaucoup de projets dans ce sens.
En ce qui concerne le tourisme de loisir et culturel, voici ce qu’il en dit : « nous sommes dans la dynamique de restaurer les sites historiques qui se trouvent un peu partout sur le territoire national, constituant de véritables richesses culturelles, mais aussi des pôles d’attraction pour le tourisme de masse ».
Quant au secteur de l’artisanat, le ministre Thierno Ousmane dit être conscient du nombre si important des gens qui créent localement des articles. Sauf que ce secteur n’est pas bien organisé pour que les produits issus de leurs créativités, leur soient directement bénéfiques.
Pour cela, il compte veiller très bientôt sur la mise en place d’une nouvelle fédération des artisans de Guinée.
Au compte du même sous-secteur de l’artisanat, le ministre Thierno Ousmane, se bat actuellement pour un grand projet. Il s’agit du  » Village artisanale  ».
Un grand centre polyvalent qui devra abriter tous les artisans, quelque soit le type d’articles ou de biens qu’ils créent, dans le but de les rendre facilement localisables par des visiteurs étrangers et même locaux.
Ce centre comportera également une grande salle de formation continue pour les artisans vue de parfaire d’avantage leur art.
Ce village artisanal sera une sorte  de vitrine pour le monde de l’artisanat guinéen.
Hélas, l’Etat guinéen a du mal à trouver un domaine qui pourrait abriter ce grand projet.

Mamadou Oury DIALLO mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top