A LA UNE

Education : Les écoles techniques de Labé, dans la ferveur des examens

ENI-LabeComme au niveau de l’enseignement général, les écoles professionnelles  de Labé sont aussi à l’heure des examens. C’est du moins le constat du correspondant de Mosaiqueguinee.com, qui est allé à la rencontre des principaux acteurs concernés, ce mercredi 22 juin 2016.

Souleymane Mara,  directeur régional de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, replace les choses dans leur contexte : « les examens de sortie session 2015-2016 pour les écoles techniques (publics et privées) ont débuté ce lundi 20 juin 2016 pour un effectif de cinq cent quinze (515) candidats dont quatre cent vingt-quatre (424) filles, repartis entre deux grands centres, et nous avons également reçu trois (3) délégués nationaux ».

Sur le même ordre d’idée, Monsieur Diallo Mamadou Aliou Pellel, responsable du centre CFP, souligne la présence de tous les candidats au centre : « le centre CFP renferme cent quarante huit (148) candidats repartis dans cinq (5) salles. Et pour le moment aucune difficulté n’a été rencontrée,  pas d’absence non plus ».

A l’E.N.I (école normalE des instituteurs), le directeur, Monsieur Oularé Sékou N’Faly précise:« Cette année, nous avons au compte de notre institution, cent quatre-vingt neuf (189) candidats dont cent quarante six (146) filles. Contrairement aux autres écoles, nous on  fait la pratique avant la théorie, ce qui veut dire que  nous on a déjà fini la pratique et on note cinq (5) absents».

Par ailleurs, au niveau de l’école de la santé communautaire, le Directeur, Fodé Moussa Touré, enregistre quelques cas d’absence comme son voisin de l’E.N.I. « Nous avons cent quarante (140) candidats  dont quatre-vingt treize (93) filles et trois (3) absents mais aucun cas de fraude n’a encore été signalé», a-t-il indiqué.

Camara m’Mah Kouyaté, candidate de l’école de  santé, livre ses impressions au micro du correspondant de mosaiqueguinee.com : «jusque-là, les choses se passent bien. Seulement la surveillance qui est serrée ».

 Monsieur Bah Mamadou, un de surveillant, ne s’est pas privé d’impression non plus : «En tant que surveillant, le principe c’est d’empêcher aux candidats de tricher ».

A noter que les épreuves prendront fin  le jeudi 23 juin et céderont la place aux examens  pratiques.

Al’hassane Djigué Diallo, correspondant de Mosaiqueguinee.com à Labé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top