Actualités

Fria: un arrêté du ministre Bouréma Condé, mis en doute par la société civile

Ptemière partieUne délégation du ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, conduite par Moustapha Kobelé Keita, est arrivée ce mercredi 22 juin  dans la cité de l’alumine. Sa mission était d’installer le conseil préfectoral de développement, sur la base d’un arrêté révisé en date du 17 juin 2016 signé du ministre Bouréma Condé.
Ce qui n’est pas partagé par les structures faîtières de la société civile. Pour elles, ce nouveau texte est taillé sur mesure conformément à la volonté des autorités préfectorales.
Dans l’ancien arrêté, qui date de 2013, signé par M. Alhassane Condé, l’ancien ministre, il est mentionné Deuxième partieà l’article 1er que le CPD est un organe délibérant. Contrairement au nouvel arrêté qui parle d’un organe consultatif.

A l’article 2  du texte de M. Alhassane Condé sur le rôle de la structure, il est dit au cinquième point que le CPD est chargé du suivi de l’ exécution du budget préfectoral.

Ce point a été effacé dans l’arrêté révisé. D’où le soupçon des acteurs de la société civile sur l’authenticité de cet arrêté.

Les acteurs de la société civile ont donc demandé à la délégation ministérielle de reporter le congrès électif du CPD pour mieux cerner les contours du fameux  arrêté du 17/06/16.  Ce qui a été accepté par la délégation.
Pour l’heure, plusieurs questions taraudent l’esprit des observateurs.  Pourquoi a-t-on changé le statut du CPD d’un organe délibérant en un organe consultatif ? Pourquoi précipite t-on l’installation du CPD sans prendre le temps de vulgariser les nouveaux textes ?
A quel dessein aurait-t-on effacé le cinquième point de l’ancien arrêté sur le suivi de l’exécution du budget préfectoral ?
Beaucoup de langues accusent à tord ou à raison Hadja Gnalen Condé préfet de Fria, qui serait en complicité avec certains cadres du ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation.

Fatoumata Traoré

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top