A LA UNE

Kankan: Deux personnes dont un journaliste condamnés pour outrage et complicité d’outrage au chef de l’Etat

tribunal de kkLe tribunal de première instance de Kankan a condamné le journaliste Malick Bouya Kébé, au payement d’une amende d’un million de francs guinéens. La sentence a été prononcée à l’issue d’une audience tenue ce  mercredi 22 juin 2016. Le journaliste, sans avocat, a été reconnu coupable de complicité des faits d’outrage à l’encontre du président Alpha Condé,lors d’une émission interactive à la radio Milo fm.

Une émission dont le thème portait sur le discours controversé du chef de l’Etat au siège national du Rpg arc-en-ciel. Selon les juges, Malick Bouya Kébé, en sa qualité d’animateur de l’émission disposant de moyen vocal et technique, devait interrompre l’auteur de l’outrage, Mohamed Napo, en fuite.

Ce dernier a été reconnu coupable de faits d’outrage contre la personne du chef de l’Etat. Il a été condamné par contumace à un an d’emprisonnement ferme et au versement d’un million cinq cent mille francs guinéens

Puis la cour a décerné un mandat d’arrêt à son encontre. L’audience déclenchée par le ministère public s’est déroulée sous une haute surveillance policière, avec une présence massive des journalistes des médias locaux.

Mamadi Cissé, mosaiqueguinee.com

622157526

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top