A LA UNE

Suspension de l’exécution de certaines décisions de justice : Les huissiers de Guinée, les nerfs au bord de la rupture…  

SSSKKKCCCCe sont des huissiers, les nerfs au bord de la rupture, n’en pouvant plus de se farcir éternellement une décision incongrue du chef de l’exécutif guinéen, qui se réunissent ce mercredi en Assemblée générale, pour décider de quelle réaction concertée mettre en branle.

En effet, cela fait pratiquement deux ans, qu’ils ne peuvent exécuter aucune décision de justice devant conduire à un déguerpissement.

Le président Alpha Condé, sans le dire officiellement, aurait depuis intimé au procureur général, lequel émet les ordres de déguerpissements, de s’y abstenir.

Conséquence, toutes décisions de cette nature, rendues depuis, et dont l’exécution requiert la mise à contribution de la force publique, sont restées lettres mortes.

Las de ronger leurs freins et ne supportant plus cette violation d’un pan du serment du président de la république, les huissiers de Guinée,pourraient décider d’émettre un préavis de grève, au terme de leur assemblée générale de ce mercredi.

A suivre !

Aboubakri

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top