A LA UNE

L’Etat guinéen mauvais payeur : Il doit encore plus de 9 millions d’euros à Aggreko  

Aggreko GuinéeL’Etat guinéen, mauvais payeur devant l’Eternel. Avec une acupuncture, rarement atteinte.PME locales, autres prestataires divers, investisseurs étrangers, tous lui réclament depuis de longs et pénibles mois, leurs dus, en vain !

C’est le cas de la compagnie de location de Groupes électrogènes, Aggreko, qui court toujours derrière le restant de la facture de ses prestations en Guinée, soit 9 millions 600 mille euros.

Un montant qui représente six mois impayés de location de ses Groupes, les frais de mobilisation et de démobilisation, préalablement pris en charge par la compagnie, et d’autres charges supportées par cette dernière.

En dépit de toutes les insistances des responsables et des représentants locaux de la compagnie, rien n’y fait. Le gouvernement Youla qui a hérité de cette situation, se montre infichu de payer le moindre radis à la compagnie, pis, ne répondrait même plus aux courriers à lui, envoyés.

Las d’attendre, une source rapporte que la compagnie a décidé de faire usage de la lettre de garantie signée par l’Etat guinéen, ce qui représenterait 3 millions 600 mille euros, bons à prendre en attendre.

Le reste, il faut espérer que ce soit pris en compte de la LFR (Loi de Finances Rectificative), en vue…

Il faut rappeler que l’Etat guinéen, a signé en 2014, ce jusqu’en 2015, un contrat de location de Groupes électrogènes, avec Aggreko, pour la fourniture de 50 MGW, dans un premier temps pour six mois. Contrat, reconduit, par la suite, deux fois six mois, soit 18 mois en tout.

A suivre !

Demba Sidicki      

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. CISSE m.

    23 juin 2016 at 12 h 49 min

    Pauvre Agricole, juste une avance pour ton retour proche en Guinée. Merci pour votre passage et tu sera la bienvenus sous peu de temps et pour un long temps.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top