A LA UNE

L’insalubrité a encore fait des conséquences ce vendredi matin à Yimbaya

Alpha-Condé-assainit

Le chef de l’Etat et le Gouverneur de la ville de Conakry dans une opération de communication sur la grande problématique de l’assainissement de la ville de Conakry

Décidément, malgré les efforts et les annonces, les autorités semblent baisser les bras face à l’ampleur de plus en plus grandissante de l’insalubrité de la ville de Conakry.

C’est du moins ce qu’on peut dire après un constat à Yimbaya dans la commune de Matoto.

Ce vendredi 24 juin, la circulation routière au niveau de cette partie de l’autoroute Fidel Castro, est restée longtemps perturbée par les immondices qui jonchent la chaussée. Un tas d’ordures qui s’apparente à une montagne, a fini par se retrouver au milieu de la route, après avoir passé plusieurs semaines aux abords.

Cette situation n’a pas été sans conséquence. L’obstruction  de la route par le déversement de la saleté a engendré un énorme embouteillage entre la Tannerie et Yimbaya marché. Du coup, les taxis se sont faits rares, causant ainsi de la peine aux  usagés dont certains se rendaient à leurs lieux de travail respectifs.

Depuis des semaines, plusieurs endroits de la capitale guinéenne, Conakry, sont davantage envahis par des immondices de toutes sortes et les autorités en charge de ce secteur demeurent encore impuissantes face à ce défi.

Avec cette situation que vit  Conakry, ses habitants sont exposés à de nombreux risques de maladie  comme le choléra ou la diarrhée.

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top