A LA UNE

Elections Chambre de commerce, d’industrie et d’artisanat : Des consultations sous l’égide de Mamady Youla, annoncées, en vue de la finalisation du processus

MMMYYYS’achemine-t-on vers une relance et une finalisation du processus électoral devant aboutir enfin, à l’élection d’un nouveau bureau de la Chambre de commerce, d’industrie et d’artisanat en Guinée? Oui, tout porte à le croire, si l’on s’en tient à ce qui a été décidé par le gouvernement guinéen, jeudi, au terme de son conseil des ministres ordinaire.

En effet, à cette occasion, le ministre du Commerce a fait une communication relative à l’élection des organes de cette chambre, précisant au passage que celle-ci est une institution de droit public à caractère économique dotée de la personnalité civile et de l’autonomie financière.

Il a indiqué que la mission principale de l’institution est d’assurer la promotion du secteur privé par l’information, la formation, le conseil, les appuis techniques diversifiés, la réalisation ou la gestion d’équipements et infrastructures à usage collectif pour les opérateurs économiques dans le cadre des politiques et réglementations définies par le Gouvernement et la représentation des intérêts de ses membres auprès du Gouvernement et d’autres partenaires.

Marc Yombouno a informé le Conseil que depuis 2005, il y a eu plusieurs tentatives d’élections au niveau des organes de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Artisanat de Guinée, mais le processus s’est toujours heurté à des obstacles dans la région de Conakry. Cette situation a eu pour conséquence, le maintien depuis 12 ans d’un comité transitoire qui, initialement, ne devait avoir que trois (3) mois de durée de vie.

Il a rappelé qu’à la faveur de l’avènement du Professeur Alpha Condé et de la relance de l’économie nationale du pays, il est apparu opportun d’élire une institution consulaire crédible en vue de lui permettre de jouer pleinement son rôle dans le processus de développement de la Guinée.

Le ministre Yombouno, a affirmé que depuis 2014, le Département a entamé le processus électoral, sous le contrôle de la Commission Interministérielle nationale de supervision des élections, des commissions régionales, préfectorales et communales, selon le niveau concerné et sur la base de critères précis.

Le ministre a précisé que ce processus a permis au département du Commerce d’installer, de façon démocratique, dans la paix et la sécurité, les organes ci-après :

33 antennes préfectorales ;

5 antennes communales de Conakry ;

7 bureaux régionaux, avec 30% de femmes conformément à la réglementation en vigueur.

Le ministre a soutenu que pour finaliser le processus électoral au niveau des organes de la Chambre du Commerce, d’Industrie et d’Artisanat de Guinée, à ce jour, il ne reste plus que la mise en place du Bureau de la Chambre Régionale de Conakry et celle du Bureau Exécutif National.

Il a sollicité l’accord du Conseil et l’appui du Gouvernement pour la réalisation de cet objectif majeur indispensable à la promotion du secteur privé guinéen.

Au terme des débats, le Conseil a recommandé de retenir le principe d’organisation des élections sous réserve de concertation préalable présidée par le Premier Ministre.

Bouba (compte-rendu Conseil des ministres)

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top