A LA UNE

Mines : A quoi s’attend-t-on avec le projet d’extension du port minéralier de Kamsar ? 

CBG-compagnie-des-bauxites-de-guinée-rio-tinto-620x330Il y a quelques semaines, les responsables de la Compagnie de Bauxite de Guinée (CBG) annonçaient l’obtention d’un fonds devant servir à  réaliser un projet d’extension du port minéralier de Kamsar. La rédaction de mosaiqueguinee.com a cherché à savoir davantage sur les ambitions de cette société en procédant à ces travaux. Sur la base d’un accord de concession signé en 1996 entre la Guinée et la société CBG, le port minéralier de Kamsar est exploité par cette multinationale, mais pas exclusivement. Son utilisation est ouverte à toute autre société désireuse.

La CBG prend en charge le personnel et la maintenance des infrastructures et de l’équipement. Ensuite les frais sont remboursés par l’Etat Guinéen. Cette idée nouvelle d’étendre le port, est venue de la CBG.

Avec cette extension, le port va connaître une augmentation du volume de son trafic de deux cent soixante deux (262) à environ trois cent cinquante (350) bateaux par an. Il a une capacité actuelle de chargement d’un bateau par jour. Des bateaux qui prennent parfois jusqu’à soixante mille (60.000) tonnes de bauxite. Mais après l’extension, ce port pourra charger deux bateaux par jour, et à la fois. C’est cela l’ambition.

«Nous nous attendons à une infrastructure développée dans les règles de l’art, et capable de satisfaire aux besoins de production envisagés par CBG. Les besoins de bauxite augmentent de plus en plus sur le marché international, et les capacités des infrastructures et équipements en vue de cette production ont atteint leur limite. D’où le besoin d’agrandir les capacités », nous a confié un haut responsable de la CBG, que nous avons rencontré à Kamsar dans le cadre de cette enquête.

Avec sa capacité actuelle de quinze millions (15.000.000) de tonnes de bauxite par an, selon une source interne, la CBG compte aller à un peu plus de vingt-sept millions (27.000.000) de tonnes.

Sékouba Doumbouya est le Directeur du port minéralier de Kamsar, nous l’avons interrogé le weekend dernier au cours d’une visite guidée sur les installations du port. « En terme de port, nous allons doubler l’infrastructure. C’est à dire que nous allons augmenter la longueur du quai pour que nous puissions accommoder deux navires à la fois et les charger », nous-a-t-il confirmé.

Selon le directeur du port, cent trente (130) personnes y travaillent actuellement. Cette extension en vue pourrait aussi et surtout favoriser de nouveaux emplois. Mais lorsque vous voulez avoir des chiffres dans ce sens, savoir combien d’emplois seront créés à cet effet, personne ne vous en donne.

A suivre !

Thierno Amadou Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top